Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Mystery Park est presque sauvé

Le Mystery Park a ouvert ses portes en 2003 à Interlaken.

(Keystone)

Un entrepreneur zurichois met 16 millions de francs sur la table pour racheter le Mystery Park d'Interlaken créé par Erich von Däniken, l'auteur suisse de science-fiction le plus vendu à l'étranger.

Actuellement en sursis concordataire, le parc d'attractions de l'Oberland bernois fait face à de gros problèmes financiers depuis deux ans.

Le projet avait été lancé en 1997 par Erich von Däniken, aujourd'hui âgé de 71 ans.

«C'était mon rêve et je suis très heureux que nous ayons trouvé un repreneur, a déclaré l'écrivain alémanique lundi à swissinfo. Ce n'est pas un parc d'attraction comme les autres. Il est vraiment unique.»

L'auteur alémanique de romans de science-fiction avait eu beaucoup de mal à trouver des investisseurs. Le parc avait finalement été ouvert le 24 mai 2003.

Implanté sur une surface de quelque 100'000 m2 à l'emplacement de l'ancien aérodrome militaire d'Interlaken, le parc d'attractions compte sept pavillons présentant les plus grandes énigmes de la planète.

Le Mystery Park d'Interlaken a connu un succès initial appréciable, attirant près de 450'000 visiteurs la première saison. Mais l'affluence a ensuite régulièrement diminué pour tomber à 225'000 personnes en 2005.

«Ce mois-ci, nous avons déjà accueilli 20'000 visiteurs. En fait, le parc fonctionne bien en été. Le problème, c'est l'hiver», constate Erich von Däniken.

Appel d'offres

En sursis concordataire, le Mystery Park est désormais en passe d'assurer sa survie. Lundi, l'entrepreneur Jakob Dietiker a proposé 16 millions de francs pour racheter le parc d'attractions.

Mais l'avocat en charge du sursis concordataire, Kurt Stöckli, lancera dans les deux semaines un appel d'offres pour d'éventuels autres intéressés.

Les autres offres devront remplir les mêmes conditions que celle de Jakob Dietiker. Celui qui présentera la plus élevée financièrement emportera la mise, précise l'avocat.

La solution d'assainissement via le capital-actions, discutée précédemment, n'a pas trouvé suffisamment d'adhérents.

Si l'offre de Jakob Dietiker aboutit, les actionnaires resteront sur le carreau. En outre, l'ancien président du conseil d'administration Oskar Schärz et l'obligataire Franz Gyger perdront leur influence.

Sauver des emplois

La vente doit encore obtenir l'aval du juge. Parallèlement, la procédure concordataire suit son cours.

Les contrats des employés seront ainsi dénoncés à la fin du mois. Mais Jakob Dietiker a assuré vouloir reprendre du personnel, mais il n'a pas précisé combien de postes il garderait.

Le directeur du parc Fritz Zemp s'est dit fort réjoui de la solution qui se dessine. Pour sa part, le conseil d'administration a d'ores et déjà donné son accord.

«Le Mystery Park a un avenir, assure son créateur Erich von Däniken. Bien sûr, il faudra changer certaines choses et le moderniser un peu.»

swissinfo et les agences

Chronologie

- 21 mai 1997: L'écrivain suisse Erich von Däniken lance son projet: créer un parc d'attractions consacré aux mystères non résolus de la planète sur l'ancien aérodrome militaire d'Interlaken.

- 24 mai 2003: Ouverture du Mystery Park.

- 26 mai 2004: Le budget est respecté. Mais, avec 444'000 visiteurs, le parc n'atteint pas l'objectif des 500'000 entrées.

- 17 août 2004: Mystery Park AG diminue son capital-actions de 28 à 24 millions de francs.

- Eté 2005: Le parc d'attractions souffre des inondations du mois d'août. 10% des 97 emplois sont supprimés.

- 20 janvier 2006: Les actionnaires votent une diminution de 99% du capital.

- Printemps 2006: Tous les espoirs de trouver un investisseur tombent à l'eau.

- 31 mai 2006: Le Mystery Park est en sursis concordataire.

- 21 août 2006: L'entrepreneur suisse Jakob Dietiker annonce qu'il est prêt à mettre 16 millions de francs sur la table pour racheter le Mystery Park et poursuivre son exploitation.

Fin de l'infobox


Liens

×