A l’école des futurs Suisses

Toute personne qui habite la Suisse et qui veut obtenir le passeport rouge à croix blanche dans le cadre du processus de naturalisation ordinaire doit satisfaire à des exigences rigoureuses. Et notamment avoir des connaissances élémentaires sur le pays. Visite au cours préparatoire pour devenir Suisse. (RTS/SWI)

En Suisse, l’offre de cours préparatoires est très diversifiée. Par exemple, à Payerne, dans le canton de Vaud, c’est l’administration communale qui propose des leçons aux candidats à la naturalisation ordinaire, c’est-à-dire, aux personnes étrangères qui ont séjourné en Suisse au moins 10 ans, une des conditions préalables à la démarche.

Sans caractère obligatoire jusqu’à maintenant, le cours à Payerne coûte 150 francs suisses par personne et 200 francs pour un couple. On essaye d’y inculquer des connaissances élémentaires en géographie, en histoire, et dans les domaines sociaux et politiques aux trois niveaux: la Suisse, le canton et la commune.

Dans le canton de Vaud, avec la nouvelle révision de la Loi fédérale sur la nationalité suisse, en vigueur depuis janvier 2018, les futurs Suisses doivent déposer leur candidature directement au canton, et plus à la commune, comme auparavant. Pour les connaissances de base, ils doivent  apprendre environ 160 réponses. Par exemple, quelles sont les trois régions naturelles de la Suisse? Vous sauriez les nommer?


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article