Nature et culture riment à Cernier

Hubert Reeves présentera son dia-show musical «Les dialogues du ciel et de la vie» sur écran géant. http://www.happyones.com/montreal/reeves.html

La commune neuchâteloise de Cernier «fête la Terre» dès mercredi et jusqu'à dimanche. Au programme, des jardins, des produits du terroir, des Indiens, Hubert Reeves et des spectacles!

Ce contenu a été publié le 22 août 2000 - 15:20

«Fête la Terre» vit cette année sa cinquième édition. L'année dernière, ce sont 30 000 visiteurs environ qui sont allés retrouver les liens qui les unissent à la terre... et à la Terre. Il faut dire que la Commune de Cernier abrite le siège de l'Ecole cantonale des métiers de la terre et de la nature, et c'est donc un site très «concerné» qui abrite pour cinq jours ce mélange d'événements à la fois touristiques et culturels.

D'une certaine façon, «Fête la Terre» s'adresse à tous nos organes. A nos yeux d'abord, par la présence de huit «Jardins extraordinaires», dévolus cette année à la vaste thématique du champignon. Des jardins «hallucinants» paraît-il, ce qui ne veut pas dire hallucinogènes pour autant, à voir jusqu'au 8 octobre.

Nos yeux se feront escorter par nos oreilles pour déambuler dans les «Jardins musicaux», c'est-à-dire des spectacles qui se tiendront dans la Grange aux concerts. On y suivra notamment «L'histoire du Soldat» de Stravinsky et Ramuz (ven/sam/dim), ou un hommage au pianiste neuchâtelois Olivier Sörensen (jeu).

A découvrir également: «America» (mer/sam), dédié à la comédie musicale, avec des thèmes de «West Side Story», et un extrait de «La citadelle de verre», opéra imaginé par le compositeur neuchâtelois Louis Crelier et les rois de la BD fantastique, Christin et Bilal.

Notre esprit ne sera pas en reste... Car la Terre se trouve également au centre de la mythologie amérindienne. Et c'est pour cette raison qu'une délégation d'Indiens d'Amérique a été invitée. Des démonstrations de tir à l'arc, et des récits de contes et légendes sont au programme samedi.

Autre réflexion sur la Terre, mais vue cette fois-ci à l'échelle de l'univers, celle de l'astronome canadien Hubert Reeves, qui sera à Cernier, et dont on pourra voir le dia-show musical intitulé «Les dialogues du ciel et de la vie» sur écran géant.

Enfin, d'un point de vue très pragmatique, notre ventre ne sera pas oublié, puisque la manifestation propose un marché du terroir qui compte 80 stands (contre 40 l'année passée). Une façon de se rappeler, au hasard, que le vin n'est autre que le sang de la terre.

Bernard Léchot

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article