Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Nestlé, à fond la forme

Toutes les zones géographiques ont participé à la croissance de Nestlé.

(Keystone)

En 2002, La multinationale veveysanne enregistre un bénéfice de 7,564 milliards de francs et un chiffre d'affaires en hausse de 5,3% à 89,16 milliards de francs.

A l'exception des boissons et du chocolat, tous les groupes de produits ont contribué à la croissance.

A l'heure où beaucoup de multinationales helvétiques se débattent pour sortir des chiffres rouges, Nestlé présente des résultats de très bonne facture.

Le groupe a dégagé un résultat d´exploitation avant intérêts, impôts et amortissement du goodwill (EBITA) en croissance de 9,5 % à 10,94 milliards de francs, a-t-il indiqué jeudi en lever de rideau de sa conférence de presse de bilan.

Croissance interne à 3,4%

La croissance organique des ventes a atteint 4,9%, soit 3,4% par croissance interne réelle et 1,5% provenant de la hausse des prix.

Toutes les zones géographiques ont participé à la progression, la région Amériques dépassant même l´Europe avec un chiffre d´affaires de 29,293 milliards de francs, contre 28,678 milliards.

Nestlé a cependant souffert de l´impact de la force du franc. A taux de change constant, les ventes présentent une augmentation de 13%. La valorisation de la devise helvétique a apporté une pénalité de 8%.

Confiance de mise

Les groupes de produits ont tous contribué à la croissance du chiffre d´affaires, selon Nestlé, à l´exception des boissons et du chocolat.

Les produits pour animaux de compagnie en particulier ont profité de l´intégration de l´américain Ralston Purina avec des ventes de 10,719 milliards de francs, contre 6,232 milliards en 2001.

En ce qui concerne l´exercice en cours, le groupe veveysan estime être à même de dégager de «bons résultats» malgré des circonstances et un environnement difficiles.

Il se dit en outre à même de générer des taux de croissance organique des ventes au plus haut niveau de la branche.

Analystes juste satisfaits

Malgré ces montants records, les analystes jugent satisfaisants sans plus les résultats 2002 de Nestlé. Sans être mauvaise, la performance du groupe alimentaire veveysan, se situe plutôt dans le bas des attentes.

Moins bonne que celle de Danone mais supérieure celle d´Unilever, la croissance organique de 4,9% reste satisfaisante dans l´environnnemet économique que l´on connaît.

En revanche, la croissance interne réelle du numéro un mondial de l´industrie alimentaire de 3,4 % a déçu les spécialistes, qui l´attendaient plus soutenue. Et, compte tenu de nombreux éléments exceptionnels, un jugement reste difficile.

Modifications au sein du Conseil

Fort de ses résultats 2002, Nestlé propose à ses actionnaires le versement d´un dividende en hausse de 9,4 %, soit de 7 francs par action.

Par ailleurs, le conseil d´administration enregistrera cette année quelques changements, dont le départ de l´entrepreneur alémanique Stephan Schmidheiny et l´arrivée du patron de Bobst Andreas Koopmann.

swissinfo et les agences

Faits

Nestlé affiche un chiffre d'affaires en hausse de 5,3%, à 89,16 milliards de francs.
Le bénéfice net du groupe progresse de 13,2% à 7,564 milliards de francs.
Nestlé propose à ses actionnaires le versement d´un dividende en hausse de 9,4%, soit de 7 francs par action

Fin de l'infobox

En bref

- La croissance organique des ventes a atteint 4,9%, soit 3,4% par croissance interne réelle et 1,5% provenant de la hausse des prix.

- Nestlé a souffert de l´impact de la force du franc. A taux de change constant, les ventes présentent une augmentation de 13%.

- La valorisation de la devise helvétique a apporté une pénalité de 8%.

- Avec le programme de réduction des coûts «GLOBE», 2003 constituera une nouvelle année de transition.

- La croissance interne réelle du numéro un mondial de l´industrie alimentaire de 3,4% a déçu les spécialistes.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×