Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Nestlé et Novartis se disputent les faveurs des petits Brésiliens

Grâce aux petits pots Gerber, Novartis entend conquérir 15 pour cent du marché brésilien de la nourriture pour enfants d´ici à la fin de l´année. Nestlé a déjà préparé une contre-attaque dans un secteur en pleine croissance.

Novartis a investi plus d'un million et demi de dollars dans la campagne publicitaire des petits pots Gerber. Un retour en force après une absence de plus de 20 ans sur un marché occupé par Nestlé, qui enregistre dans ce secteur des ventes annuelles de l'ordre de 30 millions de dollars.

Mais la taille de ce marché pourrait très rapidement tripler. Acquise par Novartis il y a trois ans, Gerber a d'ailleurs misé sur un changement de comportement des mères de familles.

La société américaine cherche ainsi à démontrer que ses produits ne sont pas seulement pratiques, mais qu'ils sont également bien adaptés aux besoins de croissance des enfants.

En outre, Gerber a tenté d'adapter ses produits aux goûts des petits Brésiliens. Les soupes ont été "tropicalisées". Et les viandes et les pâtes ont été assaisonnées, comme il se doit. L'objectif étant de répondre le mieux possible à la demande locale.

Stimulée par la concurrence, Nestlé a, elle aussi, décidé d'enrichir sa gamme de produits. Pour autant, l'entreprise de Vevey ne devrait pas avoir trop de peine à encaisser le choc.

Ses petits pots sont fabriqués sur place. Alors que Gerber doit importer les siens du Mexique. Au Brésil, les produits Nestlé sont donc nettement mieux connus et surtout plus compétitifs que ceux de son concurrent.

Thierry Ogier, Sao Paulo

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×