Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Nestlé reçoit le «Prix des transports absurdes»

En décernant ce trophée au numéro un mondial de l'eau embouteillée Nestlé Waters, l'Initiative des Alpes dénonce le «ballet aberrant» des bouteilles d'eau.

Remis pour la deuxième année consécutive, le «Prix des transports absurdes» doit aussi sensibiliser le consommateur.

Nestlé Waters est le premier générateur de «cet aberrant ballet» des bouteilles d'eau à travers les Alpes. Environ 12’000 camions passent chaque année par les montagnes suisses, dénonce l'Initiative des Alpes.

Les bouteilles sont acheminées en Suisse de San Pellegrino (I), du sud de la France (Perrier) et des Vosges (Vittel) principalement par camion.

«600 kilomètres jusqu’au magasin»

«Une bouteille de San Pellegrino parcourt ainsi 432 kilomètres jusqu'au dépôt de Nestlé à Gland. Et souvent plus de 600 kilomètres jusqu'au restaurant ou au magasin», ajoute Christa Mutter de l’Initiative des Alpes.

De plus, selon l’association, Nestlé Waters déplace 87% de ses eaux par la route. Mais ce n'est pas la seule: «Henniez distribue 90% de ses produits par la route», explique Christa Mutter.

Pour sa part, Coca-Cola (Valser) utilise de plus en plus le train pour approvisionner ses clients, comme Coop par exemple. Migros elle achemine ses bouteilles à 97% par le rail.

Réaction de Nestlé

Nestlé Waters a réagi après l'octroi du prix. «Nous évaluons le trafic à 6000 importations pour 2003. Nous utilisons le train dans 20% des cas», a déclaré le directeur général André Granelli.

«Près de 60% des produits français sont acheminés par le rail, précise-t-il. En revanche, toutes les eaux italiennes sont transportées par camion».

Appel au consommateur

En remettant ce trophée, l'Initiative des Alpes espère aussi sensibiliser les consommateurs.

Il est absurde de boire en Suisse des eaux italiennes et françaises, estime l’association. Et il est tout aussi aberrant de boire de la Valser en Suisse romande ou de l'Henniez en Suisse allemande.

L'Initiative des Alpes demande donc au consommateur de choisir l'eau de la source locale la plus proche.

«Plutôt que de payer 500 à 1000 fois plus pour de l'eau embouteillée, ajoute Georges Darbellay, coordinateur romand du mouvement. Il faudrait s'engager pour que les municipalités continuent de distribuer une eau de qualité à un prix abordable pour tous.»

swissinfo et les agences

En bref

Selon l'Initiative des Alpes:

- Nestlé Waters déplace 87% de ses eaux par la route. Et Henniez 90%.

- Pour sa part, Coca-Cola (Valser) utilise de plus en plus le train pour approvisionner ses clients, comme Coop par exemple.

- Migros achemine ses bouteilles à 97% par le rail.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse