Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Neuf chansons inédites de Gilles par les Notenbulles

Les Notenbulles se produiront en avant-première à Saint-Saphorin (Photo Higueras).

Comme en 1992, les quatre comédiens-chanteurs des Notenbulles repartent en tournée romande, mais, avec cette fois-ci, neuf titres inédits du célèbre chansonnier vaudois Jean Villard-Gilles.

Véronique Cajeux, Albert Blanc, Philippe Lecoultre et leur pianiste Daniel Lachat suspectaient que les tiroirs du défunt Jean Villard-Gilles renfermaient des chansons inédites. Et comme la veuve de Gilles, Evelyne, connaissait et appréciait la formation des Notenbulles, elle a fini par leur ouvrir la porte du bureau du Maître chansonnier vaudois. Diantre, quel privilège!

Les cinq premières chansons parlent de la Bourgogne, où séjourna Gilles. Philippe Lecoultre les commente: «Le brûlot», c'est ce petit coup de marc que l'on se sert pour se réchauffer le coeur. «Les escargots» apprêtés à l'ail et au beurre, comme il se doit en Bourgogne.

«La potée bourguignonne», elle, évoque les compagnons qui se mettent à chanter autour d'une bonne table. Et «Le marc et le cassis» explique comment redonner vigueur à ces messieurs pour amadouer la gente féminine».

Les quatre autres chansons inédites sont davantage dans la veine du Gilles que l'on connaît. Parti pour Paris, le chansonnier suisse évoque alors rues de la ville, chemins de la vie, sentiers de l'amour et, surtout, s'attaquent à mots couverts aux envahisseurs nazis.

Pour beaucoup, Gilles est le père de la chanson romande. Mais pour d'autres, il passe pour un chanteur rébarbatif. Philippe Lecoultre rétorque: «lors de notre tournée en 1992, nous fûmes un jour confrontés à des jeunes forcés par leurs parents à venir nous écouter. Ces adolescents redoutaient de s'ennuyer. Mais à la fin du concert, bon nombre d'entre eux sont accourus dans notre loge pour nous féliciter sur la valeur attrayante du répertoire». Et Lecoultre de conclure: «force est de reconnaître que Gilles possède des chansons stupéfiantes d'actualité».

En avant-première, les Notenbulles se produiront les 3 et 4 novembre au Caveau des vignerons de Saint-Saphorin (lieu de résidence de Gilles). Cette cave dispose d'un petit praticable qui fut installé expressément pour Gilles lors de l'Exposition nationale de 1964.

Avec pour tout décor, un réverbère et un banc, les Notenbulles continueront leur tournée avec, cette fois-ci, un spectacle complet sur Gilles les 16, 17, 18, 23, 24 et 25 novembre à l'Esprit frappeur de Lutry (anciennement le Quiproquo).

En outre, un projet de disque sur leur nouveau répertoire est en tractation avec le concours de la Radio Suisse Romande et le distributeur romand Disques Office.

Emmanuel Manzi

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×