Navigation

Sauter la navigation

Sous sites

Fonctionnalités principales

Neutralité

En 1515, les Confédérés sont défaits à la bataille de Marignan. C'est la fin de la politique militaire de l'ancienne Confédération helvétique. Le 20 novembre 1815, la neutralité suisse est reconnue par les Etats signataires du Congrès de Vienne.
Dans la société internationale, la neutralité est la non-participation d'un Etat à un conflit armé entre d'autres Etats. Trois éléments caractérisent la neutralité suisse: elle est librement choisie, permanente et armée.
En 1993, le Conseil fédéral (gouvernement helvétique) a abandonné le principe de neutralité "intégrale". Depuis, il estime que la Suisse peut prendre des mesures de contrainte multilatérales économiques, voire militaires.


Liens

×