Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Nick succédera à Nicolas à la tête du Swatch Group

Nicolas junior succédera à Nicolas senior.

(Keystone Archive)

Même si l'événement n'est pas précisé dans le temps, c'est une sorte de révolution tranquille qu'est en train de vivre Swatch Group, le plus grand groupe horloger mondial. Devant les caméras de la télévision suisse alémanique, le grand patron, Nicolas G. Hayek, aujourd'hui âgé de 73 ans, a évoqué sa prochaine succession.

C'est une première. Car celui qui a construit cet immense groupe n'aime guère parler de son retrait, encore moins de son départ. Et jusqu'à ces tous derniers temps, lorsqu'on le questionnait sur ses intentions, il avait cette réponse: «Je suis comme Picasso. Non seulement il avait le sens de la création, mais il savait peindre à merveille et, surtout, il savait promouvoir et vendre son art. Picasso n'a jamais cessé d'être extrêmement actif jusqu'à sa mort».

Et Nicolas Hayek, avec un petit sourire et en allumant un cigare, de cesser là toute évocation de sa possible retraite. Cela étant, pour certains qui le connaissent, il expliquait encore que tout avait été prévu et qu'en aucun cas le groupe ne serait démantelé.

Il semble donc que l'homme ait franchi un pas de plus, puisqu'il a annoncé que son conseil d'administration avait décidé que ce serait son fils, Nicolas «Nick» Hayek junior, âgé de 47 ans, qui succéderait à son père à la tête du groupe.

Cela étant, aucune date n'a été précisée. Et, lorsque l'événement se produira, Hayek père restera président du Conseil d'administration du groupe, montrant ainsi que s'il décide de se retirer de la direction opérationnelle, il n'entend pas lâcher complètement les rennes.

On peut souligner, en commentaire, que le fils Hayek est parfaitement préparé à assumer la succession. Actuellement délégué du conseil d'administration de Swatch Watch, Nick Hayek est responsable des nouvelles technologies. A ce titre, il est parfaitement au fait des rouages de l'ensemble du groupe et des enjeux qui l'attendent dans le futur.

Ses récents succès - les ventes de Swatch par l'Internet et l'accord avec AOL Time Warner notamment - ont démontré qu'il était aussi homme de décision et d'audace. A l'évidence, le fruit n'est pas tombé loin de l'arbre.

Eric Othenin-Girard


Liens

×