Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Nouveau coup de théâtre au gouvernement tessinois

Marco Borradori, Patrizia Pesenti et leurs collègues ont décidé de reprendre la collaboration.

(Keystone)

Le gouvernement tessinois est revenu sur sa décision de retirer à la socialiste Patrizia Pesenti la moitié de son département. Elle récupère l’entier de la santé publique et des oeuvres sociales

Les membres du gouvernement devront se conformer à trois règles.

Le principe de collégialité devra être strictement respecté. Chaque conseiller d'Etat (membre du gouvernement) doit s'engager à soutenir à l'avenir les décisions qui ont été prises par la majorité, a expliqué mercredi devant la presse Marco Borradori (Lega/droite dure).

Deuxièmement, les conseillers d'Etat s'engagent à la transparence, selon le président du gouvernement. Les départements et leurs chefs doivent fournir tous les dossiers et informations sur demande.

De plus, les départements sont tenus de concrétiser sans faire obstruction toutes les mesures d'économies décidées par le gouvernement.

Le 3e et dernier point de ce «gentlemen's agreement» concerne les relations publiques.

Les cinq membres du gouvernement pourront certes à l'avenir exprimer leur opinion personnelle via les médias. Mais il leur sera interdit de combattre des décisions prises par la majorité.

Deux jours de réunion



Le Conseil d'Etat a adopté ces trois règles après deux jours de réunion de crise. «Nous espérons maintenant pouvoir travailler en paix; tout le monde a souffert ces derniers jours», a dit Marco Borradori.

La mise sur la touche de Mme Pesenti - accusée par ses collègues d'avoir fait obstruction lors de l'élaboration du budget 2004 - et la polémique qui s'en est suivie a tout de même eu un effet salutaire, selon M. Borradori.

Ces derniers mois, avant cette «révolution d'octobre» le gouvernement avait été fortement entravé dans son travail, a-t-il ajouté.

Pas de rocade dans l'immédiat

Ces règles internes doivent permettre de travailler à nouveau efficacement et de faire front aux défis importants que doit relever le Tessin, a poursuivi M. Borradori.

Pour cette raison, aucune rocade des départements n'est prévue dans l'immédiat. Le temps manque pour se plonger dans de nouveaux dossiers, selon lui.

La socialiste Patrizia Pesenti a renoncé mercredi à faire une apparition devant les médias. Mais le président du Conseil d'Etat a assuré que les trois règles de comportement ont été adoptées à l'unanimité.

swissinfo et les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.