Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Nouvelle embellie pour le patriotisme suisse

Les oeufs suisses sont-ils meilleurs que les autres?

(Keystone)

Selon une étude menée par l'Institut de recherche GfS de Zurich, les Suisses sont fiers de leur nationalité, de leur pays et de ses produits.

Et 16% n’imaginent même pas pouvoir vivre dans un autre pays.

Les deux tiers des Helvètes sont fiers de leur nationalité et affirment vivre très volontiers dans leur pays.

La plupart d'entre eux estiment en outre que les produits et les prestations suisses sont de meilleure qualité. Les entreprises suisses bénéficient également d'une image positive.

Tels sont les résultats essentiels d’une étude représentative réalisée par l'Institut de recherche GfS de Zurich, sur mandat de la compagnie aérienne Swiss.

Au total, 1006 personnes de tout le pays ont été interrogées de novembre à décembre 2003.

Une question de réputation

La moitié des personnes interrogées dans le cadre de ce sondage sont convaincues que les industries pharmaceutique, horlogère et métallurgique, Nestlé, Swiss et les grandes banques jouissent d'une meilleure réputation que d'autres entreprises.

En conséquence, près des deux tiers des sondés avouent donner leur préférence à des produits du pays. Mieux encore, ils sont prêts à les payer plus cher. Pour 70% des personnes interrogées, la Suisse est «tendance» ou à la mode.

Dans ce contexte, il n'est guère étonnant qu’à peine un quart des Suisses s’imagine pouvoir vivre dans un autre pays.

Un «nouveau patriotisme»

Les Helvètes apprécient tout particulièrement la propreté, le paysage et la stabilité politique de leur pays. Le système social figure aussi en bonne place dans la liste des avantages.

L'étude montre un phénomène que l'on pourrait baptiser «nouveau patriotisme», écrit GfS. Cependant, il ne doit pas être confondu avec le virage à droite opéré sur l'échiquier politique suisse.

Le concept de patriotisme est généralement perçu comme positif. Il fait exploser les barrières idéologiques notamment auprès de la jeune génération et n'a rien à voir avec le schéma gauche-droite tel qu'il était conçu encore dans les années 70.

«Ce type de patriotisme est une réaction aux événements négatifs qui ont touché la Suisse ces dernières années», analyse Cintia Meier.

Pour cette sociologue de l’université de Fribourg, il s’agit d’un patriotisme un peu spécial, car les Suisses ne se sentent pas simplement fiers de leur pays, mais ils se croient meilleurs que les autres.

«Cela est dû au fait que la Suisse est un petit pays sans ressources qui a su se développer de manière optimale par le passé», conclut-elle.

swissinfo et les agences

Faits

1006 personnes interrogées dans tout le pays en novembre et en décembre 2003.
Deux tiers des Suisses sont fiers de leur nationalité.
58% vivent volontiers en Suisse.
16% des Suisses n’imaginent pas vivre dans un autre pays.
Pour 70% des personnes interrogées, la Suisse est «tendance» ou à la mode.

Fin de l'infobox

En bref

- L'institut de recherche GfS a interrogé 1006 personnes en Suisse de novembre à décembre 2003 sur mandat de la compagnie aérienne Swiss.

- La moitié des personnes interrogées dans le cadre de ce sondage est convaincue que les industries pharmaceutiques, horlogères et métallurgiques, Nestlé, Swiss et les grandes banques jouissent d'une meilleure réputation que d'autres entreprises.

- Selon les sondés, les caractéristiques principales des Suisses sont la fiabilité (17%), le conservatisme (13%), l’authenticité (10%), le lien à la nature (8%), l’étroitesse d’esprit (8%), conscience de la qualité (6%), l’application (5%), l’égoïsme (5%), ouverture au monde (4%), la propreté (4%) et la richesse 3%).

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×