Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Nouvelles manifestations en Suisse pour condamner les prisons turques

Environ 200 Turques et Kurdes sont descendus dans les rues de Berne tard vendredi soir.

(Keystone)

Quelque 150 personnes ont protesté samedi à Bâle contre les assauts des forces de l'ordre sur les prisons turques, malgré l'interdiction de manifester durant les fêtes de Noël. Et vendredi soir, 200 personnes sont descendues dans les rues de Berne.

Equipée de casques et de boucliers, la police bâloise était présente en masse avec des chiens, mais elle n'est pas intervenue. Environ 150 personnes ont défilé dans le Petit-Bâle.

Les manifestants ont ignoré l'interdiction décrétée par les autorités. Qui ont interdit tout rassemblement pour samedi et la période de Noël. Une conséquence des incidents survenus mercredi. Une manifestante et quatre policiers avaient été blessés.

Vendredi soir, quelque 200 ressortissants, dont des Kurdes, se sont rassemblés à Berne. Ils ont défilé dans la vieille ville. La police municipale bernoise n'a constaté aucun incident notable.

Mardi dernier, des militants de gauche avaient déjà investi le Palais fédéral, à Berne. Deux jours plus tard, la Suisse répondait à la requête des activistes. Elle est intervenue auprès des autorités turques et leur a demandé des explications sur la situation dans ses prisons.

En Turquie, plus de mille prisonniers observent une grève de la faim pour protester contre des transferts prévus vers de nouvelles prisons. Les détenus sont actuellement logés dans des dortoirs bondés, qui abritent jusqu'à cent personnes, et sont souvent dirigés par des groupes politiques ou des organisations criminelles.

Le nouveau système, dont le but est de briser l'influence de ces groupes, prévoit des cellules occupées par une à trois personnes. Les prisonniers affirment que l'isolation les rend vulnérables aux mauvais traitements.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×