Novartis fait les yeux doux aux Américains

Keystone

Novartis lance dès lundi une campagne publicitaire de 10 millions de dollars (16 millions de francs) aux Etats-Unis. Le groupe pharmaceutique bâlois entend ainsi familiariser le public américain à son nom.

Ce contenu a été publié le 30 septembre 2001 - 16:48

La campagne de relations publiques est en cours de planification depuis bientôt une année. Les dirigeants de Novartis et de son agence de publicité Ruder-Finn ont toutefois hésité à tout annuler après les attentats de New York et de Washington.

Mais les annonces dans les journaux et magazines américains paraîtront bel et bien dès lundi, a déclaré Michael Schubert de Ruder-Finn. Le sixième plus grand groupe pharmaceutique du monde est relativement inconnu aux Etats-Unis, d'où la nécessité d'une telle campagne, a-t-il ajouté.

Bon pour le moral

L'année dernière, Novartis a dépensé, outre-Atlantique, 56 000 dollars (91 000 francs) pour sa publicité. Pour comparaison, son concurrent Pfizer déboursait 18 millions de dollars.

La campagne vise également à remonter le moral du personnel aux Etats-Unis, selon Daniel Vasella, chef de Novartis. Une meilleure connaissance du groupe par le public devrait aider l'entreprise pharmaceutique face à ses concurrents. Elle faciliterait en outre l'engagement de scientifiques talentueux.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article