Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

ONU: Genève garde toutes ses chances

Le secrétaire général de l'ONU Kofi Annan (à g.) avec le président Samuel Schmid.

(Keystone)

Le secrétaire général de l'ONU Kofi Annan assure que le futur Conseil des droits de l'homme, qui devrait être créé cette année, aura son siège à Genève.

Lors d'une rencontre avec une délégation du gouvernement helvétique, Kofi Annan a félicité la Suisse et son rôle moteur dans les réformes de l'organisation.

Le futur Conseil des droits de l'homme, qui doit remplacer l'actuelle Commission, conservera son siège à Genève. Le secrétaire général de l'ONU Kofi Annan, en visite vendredi à Berne, en a donné l'assurance à la Suisse.

«La Commission des droits de l'homme siège déjà à Genève et les Etats membres sont d'accord pour que cela reste ainsi», a déclaré M. Annan devant la presse, ajoutant qu'il n'y a pas de place à New York pour un tel organe.

Il souhaite que les questions pratiques liées à sa création soient réglées avant la fin de l'année ou avant la session annuelle, en mars 2006, de la Commission des droits de l'homme.

Le secrétaire général s'exprimait à la Résidence du Lohn, près de Berne, avec le président de la Confédération Samuel Schmid.

Il a auparavant également rencontré les conseillers fédéraux Micheline Calmy-Rey et Joseph Deiss ainsi qu'Erwin Jutzet, le président de la commission de politique extérieure du Conseil national (Chambre du peuple). Sa dernière visite à Berne remonte à juillet 2003.

Priorité de Berne

Lors de leurs entretiens, le président de la Confédération et la ministre des Affaires étrangères (DFAE) ont souligné les priorités de la Suisse, «en insistant en particulier sur la création d'un Conseil des droits de l'homme à Genève», a souligné M. Schmid.

Berne avait envisagé un projet de résolution sur la création d'un tel organe. La Suisse demandait qu'il soit doté d'une forte légitimité, de larges compétences et placé directement sous l'autorité de l'Assemblée générale, tout en conservant son siège à Genève.

En septembre, le président de la 60e Assemblée générale de l'ONU à New York, Jan Eliasson, avait assuré Mme Calmy-Rey de prendre ce dossier en main.

«Rôle moteur»

Concernant les réformes de l'ONU, M. Annan a estimé que la Suisse jouait un «rôle moteur».

Devant l'Assemblée générale, Mme Calmy-Rey avait proposé quatre réformes: la création d'un Conseil des droits de l'homme, le renouvellement du Conseil de sécurité, la mise sur pied d'une Commission pour l'encouragement à la paix et l'amélioration de la gestion des Nations unies.

Outre l'ONU, le secrétaire général a également abordé d'autres questions d'actualité internationale avec Mme Calmy-Rey et M. Schmid. Leurs entretiens ont notamment porté sur la situation au Proche-Orient et en Irak, ainsi que la lutte contre le terrorisme.

Pourparlers sur le Kosovo

Devant l'Assemblée générale de l'ONU en mai dernier, la Suisse s'était engagée pour la tenue de négociations sur le statut du Kosovo. Ces négociations débuteront «bientôt», a promis Kofi Annan.

«Il y a trois jours, j'ai reçu le rapport que j'avais demandé à l'émissaire spécial de l'ONU au Kosovo, Kai Eide, sur «l'examen global» de la province serbe.

«Aujourd'hui encore, je vais avertir le Conseil de sécurité que je veux commencer la discussion sur le statut du Kosovo.» Kofi Annan a encore annoncé qu'il allait très prochainement nommer un représentant spécial pour diriger ces négociations.

«J'espère que les négociations pourront commencer très bientôt avec Belgrade, Pristina et les pays voisins», a-t-il ajouté. Si les quinze membres du Conseil de sécurité s'entendent, les négociations pourraient débuter dès novembre, ont indiqué mercredi des sources proches de l'ONU citées par l'agence Reuters.

swissinfo et les agences

En bref

- Le secrétaire général de l'ONU Kofi Annan a rencontré une délégation du gouvernement suisse vendredi à Berne lors d'une visite officielle de travail.

- Il a notamment été question de la création du Conseil des droits de l'homme à Genève, de la réforme de l'ONU et de la situation au Kosovo ainsi qu'en Irak.

- La dernière visite à Berne de M. Annan remonte à juillet 2003.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.