Or de la BNS: les ventes vont pouvoir commencer

La Suisse abandonne la parité-or du franc en adoptant la nouvelle loi sur l’unité monétaire. La Banque nationale suisse, la BNS, va donc pouvoir vendre une partie de ses réserves d’or dès le 1er mai.

Ce contenu a été publié le 12 avril 2000 - 18:21

La Suisse abandonne la parité-or du franc en adoptant la nouvelle loi sur l’unité monétaire. La Banque nationale suisse, la BNS, va donc pouvoir vendre une partie de ses réserves d’or dès le 1er mai.

On attendait la nouvelle depuis un certain temps déjà. C’est maintenant chose faite. Le Conseil fédéral a fixé ce mercredi à début mai l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur l’unité monétaire et les moyens de paiement, la LUMMP. Une loi qui entérine l’abandon de la parité-or du franc.

La BNS n’a donc plus besoin de thésauriser. L’or va se remettre à circuler. La moitié des 2600 tonnes d’or de la BNS va donc être mise en vente dès le 1er mai. Des ventes qui seront distillées sur 5 ans, afin d’éviter une brutale chute du cours de l’or. Cette décision a été prise d’un commun accord avec les autres banques centrales européennes.

A qui reviendra les bénéfices de cette vente? La nouvelle loi fédérale ne le fixe pas pour l’instant. D’autres mesures viendront par la suite compléter la loi. Théoriquement, 500 tonnes d’or devraient servir au financement de la Fondation Suisse solidaire.

Quant aux 800 tonnes restantes, évaluées à plus de 10 milliards de francs, leur affectation est encore à l’étude. L’argent pourrait servir à financer l’AVS, à promouvoir la formation, voire à participer au désendettement public.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article