Navigation

Pékin conteste la mention de Taïwan dans un budget américain

Pékin s'est ému au début du mois de l'échange téléphonique inédit entre Donald Trump et la présidente taïwanaise Tsaï Ing-wen mais en a imputé la responsabilité aux autorités de l'île (image symbolique). KEYSTONE/EPA/RITCHIE B. TONGO sda-ats
Ce contenu a été publié le 26 décembre 2016 - 03:23
(Keystone-ATS)

La Chine a déposé une protestation officielle auprès des Etats-Unis. Elle dénonce l'adoption d'une loi de budget suggérant l'organisation d'échanges militaires de haut niveau entre Washington et Taïwan.

Pékin ne reconnaît pas l'indépendance de Taïwan et estime qu'il n'existe qu'"une seule Chine".

Dans la loi de budget de la Défense américaine signée il y a quelques jours par le président Barack Obama, le Congrès "exprime l'idée que (le département américain de la Défense) devrait lancer un programme d'échanges militaires de haut niveau entre les Etats-Unis et Taïwan".

Dans une déclaration publiée dimanche soir, le ministère chinois des Affaires étrangères a annoncé avoir fait part aux Etats-Unis de son mécontentement et de sa forte opposition. Taïwan est un territoire chinois et relève de la politique intérieure, ajoute le ministère.

Tout en notant que le texte faisant référence à Taïwan n'est pas juridiquement contraignant, Pékin juge qu'il constitue une ingérence inacceptable dans ses affaires intérieures.

"Nous exhortons le côté américain à tenir les promesses faites à la Chine sur la question de Taïwan, d'arrêter les contacts militaires US-Taïwan, d'éviter d'endommager les liens sino-américains et la paix et la stabilité dans le détroit de Taïwan."

Pékin s'est ému au début du mois de l'échange téléphonique inédit entre Donald Trump et la présidente taïwanaise Tsaï Ing-wen mais en a imputé la responsabilité aux autorités de l'île.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.