Navigation

Pékin imagine des couloirs de ventilation contre la pollution

Ce contenu a été publié le 21 février 2016 - 16:56
(Keystone-ATS)

La ville de Pékin va développer un réseau de couloirs de ventilation afin de réduire la pollution de l'air, a rapporté dimanche l'agence Chine nouvelle. Cinq couloirs de plus de 500 mètres de large sont envisagés, ainsi que plusieurs autres couloirs plus étroits.

La construction sera strictement contrôlée dans ces zones créées en reliant les espaces verts, les rivières, les lacs, les autoroutes et les immeubles peu élevés. Les obstacles à la circulation de l'air y seront supprimés au fil du temps, a expliqué à l'agence Wang Fei, le directeur adjoint de la commission d'urbanisme de la ville. Chine nouvelle ne précise pas quand ces changements seront instaurés.

La pollution est un sujet hautement sensible à Pékin, où les habitants manifestent chaque année contre la dégradation de l'environnement. La capitale chinoise a d'ailleurs été placée sous alerte rouge en décembre dernier en raison d'un smog intense.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.