Navigation

Coronavirus: la situation en Suisse

Keystone / Martial Trezzini

Après plus de deux ans de pandémie, la situation est revenue entièrement à la normale. Le Conseil fédéral a décidé de lever les dernières mesures sanitaires.

Ce contenu a été publié le 30 mars 2022 - 15:38
swissinfo.ch avec l'ATS et la RTS

Après deux ans de suivi quasi quotidien, nous avons décidé, au vu de la levée des mesures, de ne plus suivre d'aussi près l'actualité de la pandémie en Suisse. Cet article ne sera donc plus mis à jour régulièrement depuis sa dernière adaptation majeure, faite le 30 mars.

End of insertion

Les derniers développements:

  • Lors de sa séance du mercredi 30 mars, le Conseil fédéral a levé les dernières mesures sanitaires pour le vendredi 1er avril
  • Le port obligatoire du masque tombe partout, y compris dans les transports publics et les lieux de santé où il était encore de mise
  • Les personnes infectées ne seront plus obligées de s'isoler pendant 5 jours
  • Le gouvernement a aussi décidé de désactiver l'application SwissCovid qui perd de son utilité avec la fin de l'isolement

Quelles sont les dernières décisions du gouvernement?

Le Conseil fédéral a levé les dernières mesures sanitaires qui étaient encore en vigueur. La décision est entrée en vigueur le vendredi 1er avril. La mesure la plus visible est qu'il n'est plus obligatoire de porter un masque dans les transports publics ou dans les lieux de santé. 

L’isolement de cinq jours au minimum des personnes testées positives au Covid-19 est également abandonné. Par ailleurs, les cantons assument à nouveau toute la responsabilité pour protéger la population.

Le gouvernement avait déjà levé la plupart des mesures sanitaires le 16 février. Avec ses dernières décisions, on peut dire que la situation en Suisse est maintenant revenue à la normale.

Comment la pandémie évolue-t-elle?

Le nombre de contaminations reste à un niveau élevé. Le mercredi 30 mars, l'Office fédéral de la santé public annonçait encore plus de 16'000 nouvelles contaminations en 24 heures.   

Contenu externe

Le gouvernement estime que la situation sanitaire est suffisamment sous contrôle, malgré ce nombre toujours élevé de cas testés positifs au Covid-19. Grâce au niveau élevé d’immunité dans la population, les hospitalisations aux soins intensifs de personnes atteintes de la maladie n’ont pas augmenté de manière significative ces dernières semaines.

Contenu externe

Une détérioration de la situation est peu probable au cours des prochains mois. Mais l’évolution de la pandémie reste impossible à prévoir de manière fiable, prévient le Conseil fédéral. Le Covid-19 devrait devenir endémique, il faut donc s’attendre à des vagues saisonnières.

Contenu externe

Mais si la situation semble se détendre, les conséquences à long terme de la pandémie inquiètent. Sur 100 malades, 25 ne sont toujours pas considérés comme guéris six mois après et trois souffrent encore de symptômes persistants graves.

On parle de Covid long lorsque des symptômes persistent à partir de trois mois après l’infection pendant au minimum deux mois, selon une définition de l’Organisation mondiale de la santé. Ils peuvent être constants ou disparaître et réapparaître. Les principaux sont la fatigue, une charge psychique, l’essoufflement, la perte de goût et d’odorat, des problèmes de concentration et de mémoire ainsi que des douleurs thoraciques ou autres, notamment.

Comment se déroule la vaccination en Suisse? 

Actuellement, 69% de la population suisse est entièrement vaccinée contre le Covid-19. La proportion des personnes ayant reçu une dose de rappel est de 41%. Chez les plus de 65 ans, le taux de vaccination s'élève à 91% et 76% des personnes de cette tranche d'âge ont reçu une piqûre de rappel.

Contenu externe

Quelle est la situation aux frontières?

Les personnes vaccinées ou guéries n’ont plus besoin de présenter un test pour entrer en Suisse. Un test PCR de 72 heures au maximum ou un test rapide de 24 heures au maximum reste nécessaire pour les personnes qui ne sont pas vaccinées ni guéries. 

Sont exemptés de l'obligation de présenter un test négatif: les enfants de moins de 16 ans, les personnes résidant dans les régions frontalières, les personnes en transit et celles qui franchissent la frontière pour transporter des marchandises ou des personnes dans le cadre d’une activité professionnelle.

La présentation d'un formulaire d'entréeLien externe n'est plus obligatoire, sauf pour les personnes arrivant en avion ou en bus longue distance.

La Confédération a mis en ligne un Travelcheck interactifLien externe, qui permet de savoir si vous êtes autorisé-e à entrer en Suisse et, le cas échéant, les mesures qui vous concernent.

Comment évolue la pandémie dans le monde?

Notre tableau régulièrement mis à jour indique la part de la population entièrement vaccinée et le nombre de doses de vaccin pour 100 habitants administrées par les pays. Pour la plupart des vaccins, deux doses sont nécessaires à au moins trois semaines d'intervalle pour assurer une protection durable. 

Contenu externe

Le graphique suivant présente une comparaison internationale de l'incidence actuelle.

Contenu externe

Quelle est la situation des Suisses résidant à l'étranger? 

Les Suisses de l’étranger, leur famille proche (conjoint, enfants, parents et beaux-parents vivant dans le même foyer) et les frontaliers sans assurance obligatoire des soins peuvent se faire vacciner en Suisse.

Le coût de cette vaccination est pris en charge par la Confédération, comme l’ont demandé les cantons.

Retrouvez quotidiennement sur notre application 📱SWI plus📱 un résumé de l'actu et échangez entre vous et avec nous sur notre forum.
👉 AndroidLien externe 
👉 iPhoneLien externe  

End of insertion

Suivez SWI swissinfo.ch iciLien externe, sur FacebookLien externe et sur TwitterLien externe pour obtenir les dernières informations sur la situation en Suisse.

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?