Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Partenariat pour la paix: test réussi pour la Suisse

Le général Joseph W. Ralston, commandant des forces Alliées en Europe, lors de la cérémonie de clôture vendredi à Lucerne.

(Keystone)

L'exercice Cooperative Determination 2000, auquel ont participé des officiers de 20 pays, s'est achevé vendredi à Lucerne. Pour la Suisse, qui accueillait pour la première fois un tel exercice sur son sol, le bilan est très satisfaisant.

Durant une dizaine de jours, les 450 officiers engagés ont testé le fonctionnement d'un état-major d'une brigade multinationale dans le cadre d'une opération de maintien de la paix.

Le scénario de l'exercice prévoyait un conflit dans un pays fictif connaissant des troubles ethniques au sujet de ressources pétrolières. Après le cessez-le-feu, la brigade du PPP intervenait sur mandat de l'ONU pour maintenir la paix dans la zone démilitarisée.

Les officiers se sont donc exercés à diriger cette brigade. Tout l'exercice s'est déroulé uniquement sur ordinateur, sans mouvements de troupes au sol.

Les quelque 169 militaires suisses engagés étaient responsables de l'infrastructure. Au terme de cet exercice, le premier bilan qu'ils peuvent en tirer est plus que satisfaisant.

«L'exercice a permis de voir à quelles difficultés est soumise une brigade internationale», explique le major Christian Dussex. «Il s'agit notamment de la langue. Une maîtrise parfaite de l'anglais est indispensable, sinon on risque des confusions qui pourraient avoir de graves conséquences sur le terrain».

Un autre problème est celui des procédures de décisions utilisées par les différentes armées. Elles ne sont pas les mêmes. L'exercice Cooperative Determination 2000 a donc permis aux participants de trouver un mode de fonctionnement commun.

Ce genre d'exercice est donc «un pas important pour une meilleure participation de la Suisse aux opérations de maintien de la paix», souligne le major Dussex. Avec de tels entraînements, «les troupes internationales peuvent être rapidement mises sur pied, sans qu'il soit nécessaire de perdre des mois pour trouver un système commun».

Olivier Pauchard

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×