Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Parti évangélique

(swissinfo.ch)

Le Zurichois Ruedi Aeschbacher, conseiller national et président du Parti évangélique (PEV), détaille les principes de son parti.

swissinfo: Quelles sont les valeurs défendues par le PEV?

Ruedi Aeschbacher: Le PEV est un parti qui défend des valeurs basées sur le christianisme. Ce sont des valeurs qui ont accompagné le christianisme et notre société occidentale depuis des centaines d'années: la justice, la foi, la responsabilité, la solidarité, l'auto-responsabilité, la durabilité et bien entendu aussi la paix.

swissinfo: Quels sont les thèmes de campagne du PEV?

R. A. : Nous avons trois points forts: des familles renforcées, un environnement sain et une économie juste. Par économie juste, nous entendons une répartition équitable des gains en productivité. Ce caractère équitable de l'économie peut être obtenu par des mesures financières et des réformes de la fiscalité.

Concernant la santé, il s'agit des questions climatiques, mais aussi des questions liées à l'énergie et au trafic. Enfin, par rapport aux familles, nous souhaitons améliorer leurs conditions-cadres.

swissinfo: Quelles sont vos principaux objectifs en ce qui concerne la santé et la sécurité sociale?

R.A. : Dans la santé, nous ne voulons pas d'une médecine à deux vitesses. Nous aimerions tout faire pour garder la maîtrise des coûts.

Le filet social est à nos yeux très important. Nous aimerions donc renforcer et améliorer sa base financière. Pour nous, il est important de flexibiliser l'âge de la retraite.

Il est également essentiel de ne pas discriminer les couples dans le cadre de l'Assurance vieillesse. C'est injuste et cela affaiblit le mariage et la famille.

swissinfo: Comment le PEV voit-il l'intégration des étrangers?

R.A. : Sur le plan privé, les étrangers ne doivent pas être amenés à renier leurs racines. Mais ceux qui vivent en Suisse doivent aussi respecter nos lois et notre manière de vivre.

Sur le plan religieux, il faut que les choses soient également claires: nous sommes un pays chrétien et nous voulons voir les signes de notre fondement chrétien. Nous ne voulons pas tout à coup que notre pays apparaisse comme si l'islam ou d'autres religions y étaient prépondérantes.

swissinfo: Quelle est la position du PEV face à l'asile et aux réfugiés?

R.A. : Les personnes réellement persécutées doivent pouvoir trouver asile en Suisse rapidement et sans bureaucratie. Mais pour nous occuper des vrais réfugiés, nous devons aussi lutter contre les abus, par exemple des réfugiés économiques qui veulent usurper le statut de réfugiés pour être admis en Suisse.

swissinfo: Comment votre parti voit-il l'avenir des relations entre la Suisse et l'UE?

R.A. : La voie des bilatérales a fait ses preuves et la Suisse en tire bénéfice.

Je crois que notre pays doit continuer sur cette voie jusqu'à ce que le peuple soit prêt à se rapprocher encore davantage de l'UE. Et peut-être aussi jusqu'à ce que l'UE soit un peu plus démocratique et qu'elle puisse ainsi mieux être en phase avec nos institutions.

swissinfo: Quelle est l'importance du climat et de l'énergie pour le PEV?

R.A. : Nous sommes un parti qui depuis des années déjà attire l'attention sur les difficultés que l'on constate maintenant. Nous avions surtout prévu la crise de l'énergie.

Nous avons participé activement à la grande discussion qui a eu lieu au Parlement à propos du climat. Notre parti est celui dont les propositions ont été le plus largement approuvées: sur onze de nos motions, quatre ont été adoptées par le Parlement.

swissinfo, Christian Raaflaub
(Traduction de l'allemand: Olivier Pauchard)

Parti évangélique

Le Parti évangélique (PEV) a été fondé en 1919 à Zurich avec pour objectif de promouvoir une politique sociale basée sur les préceptes évangéliques. Le parti se situe au centre du spectre politique.

Les évangéliques sont présents dans les parlements de quelques cantons protestants de Suisse alémanique. Au niveau fédéral, le nombre de leurs représentants oscille depuis quelques années entre deux et trois.

Fin de l'infobox


Liens

×