Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Pas de hausse de l'aide au développement

Le Conseil national a nettement refusé de faire passer l'aide suisse à 0,7% du produit national brut (PNB) mais accepté le crédit-cadre de 4,5 milliards pour ces quatre prochaines années.

Mardi, la droite de la Chambre du peuple a enterré par 103 voix contre 84 la proposition du camp rose-vert de porter l'enveloppe de l'aide au développement de 0,4% à 0,7% du PNB dès 2015, selon l'objectif du Millénaire de l'ONU de réduire la pauvreté par deux.

Les députés ont donc suivi le gouvernement contre l'avis de la commission. Ils ont aussi refusé la proposition de la majorité de la commission - soutenue par la gauche et une partie des démocrates-chrétiens - de faire passer l'aide au développement à 0,5% du PNB dès 2010 et à 0,6% dès 2012.

En charge de l'aide au développement, la conseillère fédérale Micheline
Calmy-Rey (socialiste) a reconnu qu'une telle progression quantitative n'était «pas réaliste».

Au vote sur l'ensemble, c'est sans opposition que le plénum a accepté le crédit de 4,5 milliards pour l'aide au développement ces quatre prochaines années et une enveloppe de 800 millions en faveur du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO).


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×