Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Pas de surprise: Samuel Schmid sera ministre de la Défense

Samuel Schmid a assuré reprendre le département avec "joie et conviction".

(Keystone)

Samuel Schmid reprendra le poste de son prédécesseur, Adolf Ogi. Dès le 1er janvier, il dirigera le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS). Les six autres conseillers fédéraux gardent leur portefeuille.

La répartition des départements s'est déroulée vendredi, en quelques minutes seulement. Cette procédure se fait selon l'ordre d'ancienneté au gouvernement, le dernier venu devant prendre ce qui reste.

Elu mercredi dernier, Samuel Schmid s'attendait à hériter du DDPS. «Quelle surprise!», a-t-il ainsi ironisé, en français, devant la presse.

Le département de la Défense est en effet souvent laissé aux mains du dernier venu. C'est ainsi que Jean-Pascal Delamuraz, Arnold Koller et Kaspar Villiger y ont fait leurs premières armes. Avec l'arrivée de l'UDC (Union démocratique du centre) Samuel Schmid, une autre tradition est respectée: la défense reste la chasse gardée de la droite.

Samuel Schmid a assuré reprendre le département «avec joie et conviction». Il est vrai qu'il n'est pas étranger à la chose militaire. Il a obtenu le grade de colonel dans l'armée de milice et a déjà passé plus de quatre ans sous les drapeaux.

Le nouveau conseiller fédéral n'a pas souhaité s'exprimer sur les grands dossiers qui l'attendent, Armée XXI en tête, avant de s'entretenir avec Adolf Ogi. Les deux hommes se rencontreront la semaine prochaine.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×