Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Pascal Richard, du vélo au micro

Pascal Richard, à sa place de consultant peu avant le début de la course.

(swissinfo.ch)

Une première mort! C'est ainsi que Pascal Richard décrit la fin de sa riche carrière de cycliste international. Mais rompre avec le monde du vélo est difficile pour lui. Il n'a donc pas hésité à se glisser dans la peau du consultant pour la TSR sur le Tour de Romandie.

Le palmarès du Vaudois Pascal Richard est impressionnant. L'Aiglon y a notamment accroché plusieurs étapes du Tour de France et du Giro, Liège-Bastogne-Liège, le Tour de Lombardie, celui de Romandie et surtout, son titre de champion olympique et celui de champion du monde de cyclo-cross. Plus de 80 succès.

Normal, dès lors, de ressentir un certain vide au moment de laisser le vélo au garage. De ressentir les fourmis dans les jambes. Et la reconversion d'un sportif de haut niveau n'est pas toujours aisée.

Pascal Richard n'a donc pas hésité lorsque la Télévision Suisse Romande lui a demandé d'épauler l'incontournable Bertrand Duboux lors des reportages du Tour de Romandie.

Le genre de plateau a changé, Pascal Richard doit s'adapter. «Ce n'est pas facile», avoue d'emblée le champion. «Je dois sans cesse faire attention à mes propos. La pression est grande».

Mais l'actualité du champion olympique d'Atlanta, c'est aussi un livre sur son parcours qui vient de sortir de presse. «Au début je n'avais pas envie de participer à cette aventure. Parce que j'avais peur que l'on me fasse dire des choses que je ne voulais pas. Mais l'approche de Patrick Oberli m'a finalement séduit», avoue Pascal Richard.

Des propos confirmés par le journaliste du Temps, auteur du livre: «L'idée ne m'appartient pas, c'est à la suite d'un article sur Pascal Richard que j'ai réalisé pour mon journal qu'un éditeur m'a contacté. La suite a été une belle expérience où j'ai découvert un être attachant, extrême. Je retiens surtout l'intensité des entretiens».

Une intensité qui a accompagné la vie du champion et que Pascal Richard essaie désormais de faire passer via ses propos télévisuels.

Mathias Froidevaux, Nendaz


Liens

×