Navigation

Perte de confiance des marchés

Les analystes et les marchés ont perdu une grande partie de la confiance témoignée à l'égard de la société Kudelski.

Ce contenu a été publié le 12 septembre 2002 - 15:35

Ils reprochent au groupe technologique vaudois son manque de transparence et sa gestion de la communication déficiente.

«Nous demandons plus de transparence et davantage de détails sur la structure et les résultats du groupe», souligne Nathalie Praz, analyste auprès de la banque Ferrier Lullin & Cie. Et de déclarer que les marchés ont perdu une grande partie de leur confiance.

Cela dit, la perte affichée de 17,9 millions de francs au premier semestre n'a pas surpris les connaisseurs du groupe Kudelski.

Son patron, André Kudelski, avait déjà annoncé la couleur, fin août. Les analystes s'attendaient ainsi à une perte nette de 15 à 18,7 millions de francs. «Nous nous trouvons toutefois dans le haut de la fourchette», note Nathalie Praz.

Un endettement problématique

Les prévisions annuelles de chiffre d'affaires, entre 400 et 450 millions de francs, et de bénéfice, entre 5 et 25 millions de francs, apparaissent comme «très ambitieuses» aux yeux de Nathalie Praz. De plus, la marge demeure très ouverte.

Kudelski précise «bien» qu'il s'agit d'estimations qui ne comprennent pas les éléments exceptionnels. En les intégrant, le résultat s'inscrira clairement dans le rouge à la fin de l'année, selon l'analyste.

Elle se montre également sceptique concernant l'endettement du groupe. Alors que les liquidités nettes s'élèvent à 321 millions de francs, le total des dettes s'inscrit à 514 millions, relève Nathalie Praz.

André Kudelski, président de la direction de la société et du conseil d'administration, n'a par ailleurs pas divulgué le nombre de «smart cards» (cartes numériques d'accès) écoulées sur les six premiers mois de l'année.

«C'est bizarre, souligne la spécialiste, car ce poste est très important pour le groupe». Elle juge toutefois positif les restructurations annoncées, notamment dans la division Nagra.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.