Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Pierre Paganini, l'affûteur de Roger Federer

(Keystone)

Il est celui qui fait depuis plusieurs années de Roger Federer l'un des tennismen les plus résistants du circuit. Pierre Paganini, préparateur physique du no2 mondial et de Stanislas Wawrinka, s'est entretenu avec swissinfo à la veille de l'Open d'Australie qui s'ouvre ce lundi.

Lundi 19 janvier, date du coup d'envoi du premier des 4 tournois du Grand Chelem de la saison. Pour Roger Federer, Melbourne est la première étape de la reconquête de son titre de no1 mondial cédée à Rafael Nadal l'an dernier.

Diminué par une mononucléose en 2008, le Bâlois est cette année prêt à défier ses adversaires et la chaleur australienne. «Je me sens beaucoup mieux, je suis en bonne condition physique», avoue-t-il de son propre chef.

Derrière cette «bonne condition physique» se cache un homme important: Pierre Paganini. Professeur de sport et instructeur d'athlétisme de formation, le préparateur physique vaudois s'occupe plus de 200 jours par année de ses protégés, les Suisses Roger Federer et Stanislas Wawrinka.

swissinfo: Quel est le travail d'un préparateur physique?

Pierre Paganini: Il est responsable de la forme physique du joueur. Endurance, force, souplesse: tous ces facteurs sont importants et doivent être entraînés tout au long de l'année. De plus, dès le début de la collaboration avec un athlète, il faut élaborer un plan de progression à long terme.

swissinfo: Vous êtes un ancien athlète et un ancien footballeur. Comment êtes-vous arrivé dans le milieu du tennis?

P.P. : Au départ, je voulais devenir préparateur physique pour footballeurs. Durant mes études, le club de Tennis d'Ecublens, dans le canton de Vaud, m'a demandé si je voulais m'occuper de la préparation des juniors du club. J'ai accepté et j'ai tout de suite été fasciné par ce sport. Dans le tennis, il ne suffit pas simplement d'être fort ou rapide, le jeu et la créativité sur le terrain sont essentiels.

swissinfo: Quel est la recette de votre succès?

P.P. : Il faut demander ça aux autres (rires). Ca fait longtemps que je m'occupe intensivement de la préparation physique des joueurs de tennis. J'ai eu le temps d'étudier la relation entre ce sport et les éléments de condition physique nécessaires à sa pratique. J'ai ensuite développé plus de 100 exercices qui ont un lien direct entre les mouvements spécifiques du tennis et les facteurs comme l'endurance, l'explosivité ou la vitesse.

swissinfo: Le tennis est un sport individuel mais vous faites partie du Team Federer. Que signifie pour vous le travail d'équipe?

P.P.: Je travaille avec Roger Federer mais aussi avec Stanislas Wawrinka. Nous avons prouvé à Pékin que le tennis est également un sport d'équipe. Les émotions étaient énormes lorsque Roger et Stanislas ont remporté la médaille d'or olympique en double.

Mais le tennis est effectivement à la base un sport d'essence individuel. C'est pour cela qu'on ne peut remporter un double que si on s'implique également pour l'autre et non seulement pour soi-même.

swissinfo: Est-ce quelque chose a changé dans votre travail avec Roger Federer depuis qu'il a été détrôné de sa place de no1 mondial?

P.P.: Non.

swissinfo: Les joueurs et les entraîneurs profitent-ils mutuellement les uns des autres?

P.P.: Au début, j'étais presque un étranger dans le milieu du tennis. Aujourd'hui, je suis plus ou moins intégré dans cette grande famille, et c'est bien sûr génial. Les joueurs m'ont aidé dans cette intégration. C'était par exemple le cas de Marc Rosset, avec qui j'ai travaillé durant 17 ans.

Lorsque j'ai commencé à travailler avec Roger Federer en 2000, j'avais déjà accumulé de l'expérience et travaillé avec beaucoup de joueurs, que ce soit des juniors ou des professionnels. Ces expériences m'ont été profitables, parce que Federer est un cas vraiment exceptionnel.

En raison de son énorme talent, beaucoup de choses sont plus faciles avec lui, mais d'autres également plus compliquées. Il doit s'entraîner de manière beaucoup plus complexe afin de faire ressortir au maximum son talent. C'est un grand défi pour moi, mais j'en retire énormément d'expérience.

Stanislas Wawrinka est également un beau défi. Quant il était junior, personne ne croyait en lui. C'est fantastique ce qu'il a accompli depuis.

swissinfo: Justement, comment expliquez-vous la progression fulgurante de Stanislas Wawrinka?

P.P. : Il a toujours cru en lui. Il voulait montrer qu'il valait beaucoup mieux que ce qu'on disait de lui il y a 10 ans. A l'époque, on avait aussi dit que, malgré son talent, Federer ne gagnerait jamais rien. Il a remporté son premier tournoi du Grand Chelem à 22 ans. Certains, comme Boris Becker, y étaient parvenus à 17 ou 19 ans déjà. La pression sur Federer était alors énorme. Pour moi, c'est fascinant de voir avec quelle manière ces joueurs arrivent à gérer cette pression.

swissinfo: Voyez-vous des similitudes entre Federer et Wawrinka?

P.P.: (rires) Les deux jouent au tennis. Ce sont deux individualités mais qui sont capables de travailler en équipe. L'amitié et l'honnêteté sont des choses très importantes pour Federer et Wawrinka.

Voyez-vous, le sport est devenu un monde très égoïste. J'ai parfois pensé à tout arrêter. Ce qui se passe sur le Circuit est parfois inhumain. Je suis donc très heureux de constater qu'il existe encore des sportifs d'élite qui sont de vrais êtres humains avec un grand cœur et qui ne pensent pas seulement aux succès et à amasser de l'argent. Federer et Wawrinka font partie de cette catégorie-là.

Interview swissinfo: Chihaya Koyama Lüthi
(Traduction et adaptation de l'allemand: Samuel Jaberg)

PIERRE PAGANINI

Pierre Paganini est né le 27 novembre 1957 à Zurich.

Il obtient son diplôme fédéral de professeur de sport à Macolin, près de Bienne, puis devient instructeur pour la fédération suisse d'athlétisme.

1985-1996 et 2002-2005 : préparateur physique au centre national de la fédération suisse de Tennis (Swiss Tennis) à Ecublens, près de Lausanne.

1985-2002: préparateur physique de Marc Rosset.

1987: préparateur physique de Manuela Maleeva.

1991-1995 et 2003-2008: préparateur physique de l'équipe suisse de Coupe Davis.

1992-1997: Chef de projet pour l'encouragement des jeunes talents du tennis suisse.

1994: préparateur physique de Manuela Maleeva.

1996-2005: accompagnateur de Magdalena Maleeva et de Marc Rosset sur les circuits WTA et ATP.

2004-2006: préparateur physique d'Ana Ivanovic.

Depuis 2000, préparateur physique de Roger Federer et également de Stanislas Wawrinka depuis 2003.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×