Play-off LNA de hockey: Lugano rejoint Zurich en finale

Le Bernois Marc Reicher (à gauche) et le Luganais Chris Lindbergh en décousent. Keystone

La finale des play-off de LNA opposera Lugano aux Lions de Zurich samedi à la Resega. Au terme de 80 minutes, les Tessinois se sont qualifiés par deux tirs au but contre un après un résultat nul 2-2.

Ce contenu a été publié le 21 mars 2001 - 00:00

Dans ce match complètement bloqué, les chocs ont été violents et parfois vicieux. L'arbitre Daniel Kurmann avait opté pour une direction très souple et c'est presque un miracle qu'aucune blessure grave n'ait été à déplorer.

Le plus visé fut bien sûr Flavien Conne, à qui le public et les joueurs bernois ne pardonnent pas d'avoir blessé Andreas Johansson lors du deuxième match. Malgré un traitement de choc, le Genevois a eu un comportement exemplaire. Il a réussi un match plein et n'a pas reculé devant les coups. A témoin le premier but tessinois, où il a été victime d'une faute manifeste mais, par sa volonté, il a réussi à transmettre le puck à Savage qui a pu réduire le score à 2-1.

Les Bernois avaient réussi à prendre l'avantage à la fin du premier tiers lorsque Weber profita d'un rare moment de liberté pour se placer dans une position favorable de tir. Son essai ne laissa aucune chance à Huet (19e).

Juhlin, sur un bon travail préparatoire de Johansson, put doubler la mise à 5 contre 3 après 38" au début de la deuxième période. Mais les deux équipes sont restées très proches l'une de l'autre, si bien que l'égalisation de Dubé sur une superbe passe de Lindberg n'avait rien d'immérité.

La prolongation fut à l'image du match, très équilibrée. Conne, encore lui, se créait la meilleure occasion à la 65e minute, mais Tosio opposait une nouvelle fois son veto. Il fallait avoir recours aux tirs au but.

Tosio repoussait d'entrée les deux essais de Lindberg - préféré on ne sait pourquoi au Français Bozon par l'entraîneur Jim Koleff - et de Dubé alors que Johansson marquait de superbe manière.

Puis Aeschlimann égalisait dans la première série. Le Biennois réussissait le doublé lors du début de la deuxième série et qualifiait son équipe pour le remake de la finale de l'an dernier.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article