Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Plus de 10 000 actionnaires attendus: un record

Les difficultés financières - en particulier la chute de l'action SAirGroup - devraient attirer 10 000 actionnaires à l'assemblée générale.

(Keystone Archive)

L'assemblée générale de SAirGroup de mercredi sera la plus fréquentée de l'histoire de la société. Le groupe attend plus de 10'000 actionnaires, un chiffre qui constitue probablement une première en Suisse également.

«Vendredi, 19 000 personnes s'étaient inscrites pour participer à l'assemblée générale», précise Jean-Claude Donzel, porte-parole de SAirGroup, confirmant des informations parues dans «dimanche.ch» et le «SonntagsBlick». Mais tous ne viendront pas, ajoute Jean-Claude Donzel. Il estime le nombre de personnes qui feront le déplacement à 10 000.

Habituellement, 7000 actionnaires s'annoncent pour l'assemblée des actionnaires de SAirGroup et 3000 à 4000 personnes viennent réellement, précise encore le porte-parole. La plus forte affluence remonte à 1981, année où le transporteur et spécialiste de l'assistance au sol fêtait ses 50 ans. 5000 actionnaires avaient fait le déplacement.

Selon le dernier rapport annuel, le groupe comptait quelque 58 000 actionnaires à fin décembre 2000. Et parmi eux, pas moins de 44 000 étaient des petits porteurs, soit en possession de moins de 50 titres.

L'affluence record annoncée mercredi à Zurich-Kloten ne va pas sans poser de problèmes logistiques. L'assemblée aura lieu dans la Halle 3 de l'aéroport. Ce hangar comportera 7300 places assises seulement. Les autres seront placés dans la Halle 2, mais tous ne pourront vraisemblablement pas disposer d'un siège.

Etant donné que des travaux autoroutiers entravent l'accès aux halles, Jean-Claude Donzel encourage les actionnaires à emprunter les transports publics et «à se présenter suffisamment tôt à l'assemblée». Les portes ouvriront au minimum une heure avant le début, soit à 14h00.

Pour la petite histoire, SAirGroup devra renoncer cette année au traditionnel buffet qui suit les débats. Les actionnaires devront se contenter d'une boîte contenant un sandwich, des fruits et de l'eau minérale.

Dimanche, la presse est aussi revenue sur la polémique concernant les dédommagements accordés aux administrateurs démissionnaires de SAirGroup. Selon la «SonntagsZeitung», aux côtés de l'ex-président du conseil d'administration Eric Honegger, l'ensemble de la direction du groupe disposait d'un contrat de travail de cinq ans (jusqu'en 2005) la liant à la compagnie.

Le porte-parole du groupe n'a pas voulu commenter cette information, renvoyant à l'assemblée générale. La «SonnatgsZeitung» affirme de son côté que ces contrats ont été signés par Eric Honegger et par Gaudenz Staehlin et Thomas Schmidheiny, tous deux administrateurs. Ce triumvirat formait la commission de compensation du groupe.

Le fait que l'ex-président dispose d'un contrat de travail de cinq ans - information dévoilée par l'ancien conseiller d'Etat zurichois lui-même vendredi dans un communiqué - a provoqué de vives critiques. «C'est ce qui me dégoûte le plus» déclare ainsi Armin Baltensweiler, ancien président de Swissair jusqu'en avril 1992, dans la «SonntagsZeitung».

«Ici, on dépasse les bornes», ajoute Peter Siegenthaler, directeur de l'administration fédérale des finances qui s'exprime à titre personnel dans une interview parue dans «dimanche.ch» et le «Sonntagsblick».

Le haut fonctionnaire estime «qu'il ne peut y avoir d'assurance complète pour garantir ses arrières en cas d'échec. En plus du salaire confortable, ce serait comme demander le beurre et l'argent du beurre».

Interrogé sur son appréciation de la débâcle de l'action SAirGroup, Peter Siegenthaler affirme: «les pertes sur le cours nous préoccupent». La Confédération détient 3% du transporteur. Une vente de ces titres a été envisagée, mais Berne est «arrivé à la conclusion qu'une telle vente pourrait être interprétée comme un coup par derrière infligé à Swissair».

Peter Siegenthaler affirme encore que la Confédération exclut d'être à nouveau représentée au sein du conseil d'administration de SAirGroup.

swissinfo avec les agences


Liens

×