Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Plus de nouvelles de Bruno Manser

Bruno Manser n'a plus donné de signes de vie depuis mai dernier.

(Keystone)

L´écologiste suisse Bruno Manser a disparu à Bornéo. Il n´a plus donné de signes de vie à sa famille et à ses amis depuis environ six mois. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a entrepris des démarches pour découvrir ce qui s´est passé.

«Nous sommes depuis un mois en contact avec ses parents et la Fondation Bruno Manser», a déclaré dimanche Daniela Stoffel-Fatzer, porte-parole du DFAE, confirmant une nouvelle du journal dominical «SonntagsZeitung». «L'ambassade suisse à Kuala Lumpur a été avertie, mais la situation est très délicate, parce qu'on ne peut pas simplement demander aux autorités locales d'intervenir», a-t-elle encore précisé.

Agé de 46 ans, le Bâlois Bruno Manser se bat pour la protection des forêts tropicales. A cause de cet engagement, il avait été déclaré «ennemi de l'Etat» par les autorités de Malaisie et expulsé du territoire. Il est également très mal vu des industries du bois dont il dénonce les pratiques.

Son dernier contact fut une lettre datée du 23 mai 2000 et envoyée depuis le Sarawak, une enclave malaise dans l'île indonésienne de Bornéo. Particularité: aucun timbre n'avait été collé sur l'enveloppe contenant cette lettre.

Dans cette missive destinée à son amie en Suisse, Bruno Manser écrivait alors qu'il se serait introduit sur le territoire des Péans. Cette tribu est menacée d'extinction à cause du déboisement continuel pratiqué dans la région où elle vit.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×