Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

«Nous sommes venus pour rester», affirme le PBD

Réunis samedi en assemblée à Soleure, le Parti bourgeois-démocrate soutient la révision de la loi sur l'assurance chômage, soumise au peuple le 26 septembre. Il a également tiré le bilan de ses deux ans d’existence.

Les délégués du PBD (droite) ont adopté ce mot d'ordre en faveur de la révision de la loi sur l'assurance chômage, qui passera devant le peuple le 26 septembre, par 113 voix sans opposition et trois abstentions.

L'assurance chômage connaît un déficit structurel, a estimé le député Hansjörg Hassler (Grisons), lors de la 5e assemblée des délégués du parti. Il faut mettre un frein à son «endettement croissant», a-t-il ajouté.

Après des victoires électorales dans plusieurs cantons, le président du PBD, le conseiller national bernois Hans Grunder, a tiré le bilan de ce parti qui a vu le jour il y a deux ans. «Nous sommes venus pour rester», a-t-il affirmé. Le BBD est allé chercher des voix dans tous les camps, selon Hans Grunder. Le parti a aussi réussi à mobiliser les abstentionnistes.

L'ancien ministre Samuel Schmid, également présent, a fait l'éloge de la concordance, principe de la gouvernance helvétique. Ce système suppose une disposition à une collaboration constructive, a déclaré le Bernois.

La concordance permet de vives discussions au sein d'un aréopage, mais elle demande aussi la capacité de régler un conflit. Il faut une certaine distance par rapport à la politique des partis, même si la couleur politique de chacun dans cet aréopage ne peut être niée, a constaté Samuel Schmid.

Au vu des élections au Conseil fédéral du 22 septembre, Samuel Schmid déclare qu'il appartient au Parlement d'évaluer qui remplit les conditions de la concordance.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×