Navigation

Réfugiés en Europe: accord sur la clef de répartition

Les 28 Etats membres de l’Union européenne ont trouvé mercredi un accord sur une clef de répartition de 120'000 réfugiés. Il s'agit de trouver une solution face l’afflux massif de 6000 réfugiés par jour en moyenne. La Suisse entend participer à cette répartition.

Ce contenu a été publié le 23 septembre 2015 - 09:04
swissinfo.ch et la RTS (Téléjournal du 22.09.2015)

L’accord a été adopté à une «large majorité», a indiqué la présidence de l’Union européenne. Mais pas à l’unanimité: quatre pays (Tchéquie, Hongrie, Slovaquie et Roumanie) s’y sont opposés et la Finlande s’est abstenue. 

La Suisse, de son côté, avait annoncéLien externe le 18 septembre déjà son intention de participer à l’effort européen en accueillant jusqu’à 1500 réfugiés. 

L’effort de la Suisse par rapport aux réfugiés syriens soulève cependant aussi des critiques. L’antenne suisse du Haut-Commissariat de l’ONU aux réfugiéLien externes juge sa pratique peu généreuse.

Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.