Navigation

Sauter la navigation

Sous sites

Fonctionnalités principales

Assurance invalidité La réinsertion au cœur de la nouvelle réforme

Alain Berset lors de la présentation de son projet de réforme devant la presse.

Alain Berset lors de la présentation de son projet de réforme devant la presse.

( KEYSTONE / PETER KLAUNZER)

Le gouvernement présente une nouvelle réforme de l’assurance maladie (AI). L’objectif principal est de mieux réinsérer les jeunes et les personnes souffrant de maladie psychiques sur le marché du travail. Après des années de vaches maigres, les économies ne sont plus au cœur du projet.

Le gouvernement compte parvenir à son objectif grâce à des mesures financières, une meilleure collaboration entre les acteurs impliqués et davantage de soutien à la réintégration professionnelle, a précisé Alain Berset, ministre en charge notamment de la santé et des assurances sociales.

Grand changement, les rentes seront attribuées de manière linéaire et plus selon quatre échelons afin d'augmenter les incitations au travail. Les assurés continueront à avoir droit à une rente entière dès un taux d'invalidité de 70%.

Le Conseil fédéral ne prévoit pas d'économies par ailleurs, comme le souhaitait une majorité des cantons. Selon Alain Berset, la proposition n'engendra pas de coûts supplémentaires. 

Détecter plus tôt et inciter 

Pour les jeunes qui souffrent de maladies psychiques, la révision veut inciter à détecter la maladie le plus tôt possible et propose des mesures de réinsertion socioprofessionnelle. Cela doit faciliter la transition entre école et formation professionnelle. L'AI devrait pouvoir soutenir les cantons en cofinançant des cours préparatoires.

L'AI va également réorienter les formations financées et réduire les indemnités journalières versées de telle manière à inciter les jeunes à trouver un travail. Les rentes devraient être réduites au salaire des apprentis, mais elles seront versées plus tôt que maintenant. Les adultes malades psychiquement devraient aussi être davantage encouragés à retrouver le chemin du travail.

swissinfo avec la RTS (Journal du matin du 16.02.2017)


Liens

×