Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

CFF Cargo: dossier à revoir

Les mesures décidées pour les ateliers de CFF Cargo à Bellinzone demeurent suspendues. Le Conseil d'administration des Chemins de fer fédéraux a donné mercredi un mandat de négociation élargi à la direction de l'entreprise en lui demandant de tenir compte de nouveaux éléments.

Le Conseil d'administration demande à la direction de CFF Cargo d'examiner à nouveau de façon critique les éléments déterminant les décisions au sujet de Bellinzone et de tenir compte d'éventuels nouveaux chiffres, arguments et possibilités pouvant obtenir le soutien de la classe politique, a dit devant la presse son président Thierry Lalive d'Epinay.

«Nous sommes prêts à repenser tout ce qui va dans le sens entrepreneurial et qui est politiquement possible. Nous attendons un dialogue constructif avec les intéressés», a ajouté le président. Des intéressés qui sont toujours appelés à mettre fin à leur grève.

Le Conseil d'administration a également clairement démenti les spéculations concernant le transfert possible de l'entretien lourd des locomotives électriques des ateliers d'Yverdon-les-bains à ceux de Bellinzone. Un tel scénario a été analysé mais rejeté.

Par ailleurs, le Conseil fédéral (gouvernement) se penchera vraisemblablement mercredi prochain sur le cas CFF Cargo. La lettre du gouvernement tessinois demandant une rencontre urgente est arrivée mercredi matin à la Chancellerie fédérale, a précisé un porte-parole de celle-ci.

Quant aux grévistes, ils ont décidé de se mettre au service de la collectivité publique, pour remercier la population tessinoise de son soutien et de sa solidarité. Une quarantaine d'entre eux se rendront jeudi à Biasca, où ils effectueront durant deux jours divers travaux pour la commune, comme nettoyer les forêts ou réparer des véhicules, a communiqué mercredi le comité de grève.

C'est jeudi également que les 430 employés en grève décideront de la poursuite ou non de leur mouvement.


Liens

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×