Navigation

Skiplink navigation

«Nous, Suisses de l’étranger, nous exigeons…»

Samedi à Berne, le Conseil des Suisses de l’étranger a à nouveau parlé des comptes bancaires trop chers pour les expatriés. Marc Lettau/ASO

La proposition avait fait grand bruit avant la réunion du Conseil des Suisses de l’étranger samedi à Berne. Deux délégués voulaient qu’une plainte soit déposée contre Postfinance pour discrimination des expatriés. Mais le Conseil a refusé.

Ce contenu a été publié le 23 mars 2019 - 18:12

John McGough, citoyen suisse vivant en Hongrie, n’accepte pas que les Suisses de l’étranger soient désavantagés par les banques suisses, et en particulier par Postfinance. Selon lui, la banque postale, qui est à 100% en mains de la Confédération, a un devoir particulier d’égalité de traitement pour les Suisses de l’étranger.

Aujourd’hui, les frais de tenue de compte facturés par Postfinance pour ses clients à l’étranger sont un multiple de ceux facturés aux clients résidant en Suisse – pour autant que les Suisses de l’étranger puissent avoir un compte.



En tant que l’un des 140 membres du Conseil des Suisses de l’étranger (CSE), John McGough et Erich Bloch (Israël), demandaient que l’Organisation des Suisses de l’étranger (OSE) dépose une plainte contre Postfinance pour discrimination.

Contre productif

L’affaire a été rapidement réglée. Le Comité a recommandé de refuser la proposition, qui va à l’encontre des efforts de l’OSE au niveau politique. Le sénateur Filippo Lombardi a expliqué aux délégués en quoi consistent exactement ces efforts et dressé l’état actuel de ce dossier, dont l’OSE s’occupe activement depuis plusieurs années et va continuer à s’occuper inlassablement.

Le Comité a donc émis une contre-proposition, un manifeste qui dit ceci: 

«Nous, Suissesses et Suisses de l’étranger, exigeons un accès sans discrimination aux services de Postfinance»

End of insertion

Manifeste accepté à l’unanimité par les délégués du CSE, qui représentent les clubs d’expatriés suisses du monde entier.

John McGough a dit qu’il suspendait sa demande…



Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article