Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Démission du Suisse Nicolas Michel à l'ONU

La Suisse perd l'un de ses derniers représentants au sein des institutions dirigeantes de l'ONU.

Annoncée mardi à New York, la démission du secrétaire général adjoint aux affaires juridiques de l'ONU, le Suisse Nicolas Michel, a surpris. Il avait en effet été confirmé dans ses fonctions par Ban Ki-moon en février 2007.

Confirmant le départ du haut fonctionnaire, la Mission suisse auprès de l'ONU à New York a indiqué qu'il achèvera son mandat cet été. Sa décision a été prise officiellement «pour des raisons privées».

Conseiller juridique de l'ONU depuis mai 2004, l'ancien professeur de droit à l'Université de Fribourg (1987-1998) et ancien directeur de la division du droit international au Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) a mis un terme prématurément à sa fonction à 59 ans.

Après les départs l'an dernier du conseiller spécial pour les sports et ex-conseiller fédéral Adolf Ogi et de la Tessinoise Carla del Ponte à la tête du tribunal pénal pour l'ex-Yougoslavie, la démission de Nicolas Michel constitue un revers pour Berne. La Suisse perd ainsi l'un de ses derniers représentants au sein de l'ONU.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×