Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Des armes pour l'Arabie, la Corée et l'Egypte

La Suisse pourra exporter du matériel de guerre vers l'Arabie saoudite, la Corée du Sud et l'Egypte. Le gouvernement a donné son feu vert mercredi à ces livraisons, d'une valeur totale de quelque 3,5 millions de francs.

Le Caire veut acquérir deux pistolets-mitrailleurs, des lance-grenades et des munitions pour effectuer des tests. Ceux-ci pourraient être suivis d'un achat de 123 fusils d'assaut, avec pièces de rechange, accessoires et composants pour la fabrication de munitions antichars, le tout pour 1,4 million.

Pour Séoul, les livraisons sont estimées à 1,3 million. Il s'agit d'éléments d'assemblage et de pièces de rechange pour systèmes de défense aérienne. L'Arabie saoudite pourra acheter, elle, 120 pistolets-mitrailleurs et des accessoires pour une valeur totale de 870'000 francs.

En Suisse, la Loi interdit l'exportation d'armes vers les pays en guerre ou vers ceux où règnent de fortes tensions. Ce qui n'est pas le cas des trois Etats concernés, auxquels la Suisse a déjà vendu du matériel de guerre, tout comme l'Union européenne.

Le gouvernement n'en précise pas moins qu'il va continuer de suivre attentivement l'évolution de la situation politique et les développements régionaux.

Ces précautions semblent toutefois insuffisantes aux mouvements pacifistes, qui ont déposé en septembre de l'année dernière une initiative populaire pour interdire totalement ces exportations. Le peuple devra donc se prononcer sur le sujet.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×