Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Des médiateurs discrets en cas de conflit

Des médiateurs discrets entre gouvernements et acteurs non étatiques sont plus que jamais nécessaires dans un monde globalisé, a affirmé lundi à Genève Javier Solana. L'ex-chef de la diplomatie de l'Union européenne est le nouveau président honoraire du Centre Henry Dunant pour le dialogue humanitaire.

Javier Solana a relevé que l'augmentation du niveau de vie moyen va créer des tensions croissantes sur les ressources, comme le pétrole et l'eau. La classe moyenne gagnant de cinq à dix dollars par jour devrait tripler dans les années à venir, a-t-il relevé.

«La rareté des ressources va accroître les tensions et susciter de nouveaux conflits dans un monde de plus en plus complexe», a averti celui qui a été tour à tour ministre espagnol des Affaires étrangères (1992-1995), secrétaire général de l'OTAN (1995-1999) et Haut représentant de l'UE pour la politique étrangère (1999-2009).

«Le travail de médiation discret du Centre sera plus que jamais nécessaire pour faciliter le dialogue», a-t-il souligné.

Le directeur du Centre, Martin Griffiths, a rappelé que son organisation a été active dans 15 conflits à travers le monde au cours des dix dernières années, de l'Indonésie (Aceh) au Népal, du Soudan au Kenya, du Burundi à la République centrafricaine en passant par les Philippines. Le Centre est engagé actuellement dans dix conflits.

«Le Centre a trois avantages comparatifs», a expliqué Martin Griffiths. Comme ONG, il n'a pas d'agenda politique caché. Sa tradition de discrétion est une condition indispensable pour le dialogue avec des groupes armés. Enfin, il bénéficie de la tradition de tolérance et de paix de Genève.

Le budget annuel du Centre a atteint l'an dernier un record de 17 millions de francs contre 1,5 million à son démarrage en 1999. Quatorze pays concourent à son financement, dont la Suisse, ainsi que le CICR et d'autres organisations et fondations.

L'ex-ambassadeur de Suisse François Nordmann, président du Club diplomatique, a fait valoir qu'«il n'y a pas de meilleure expression de l'esprit de Genève que le Centre Henry Dunant». Il a souligné qu'en associant Javier Solana à sa direction, le Centre devrait jouer un rôle encore plus important à l'avenir.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.