Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Droits de l’homme en Suisse: pas irréprochable

Les experts du comité des droits économiques, sociaux et culturels des Nations Unies s'inquiètent de discriminations persistantes en Suisse, notamment au détriment des femmes, des migrants, des Roms et des travailleurs pauvres. C’est ce qui ressort de leur dernier rapport, présenté mardi à Genève.

Le comité regrette l'absence d'une institution nationale des droits de l'homme en Suisse et d'une législation anti-discrimination sur tout le territoire.

Les 18 experts notent que des groupes comme les migrants, les sans-papiers, les handicapés continuent de souffrir de discriminations. Ils se déclarent préoccupés par les inégalités de salaires entre les hommes et les femmes.

Le comité recommande également à la Suisse de lutter contre la violence à l'égard des femmes, «y compris en criminalisant la violence domestique et en adoptant une législation spécifique». Les 18 experts de l'ONU s'inquiètent particulièrement du sort des femmes migrantes victimes de violences domestiques qui n'ont pas d'autre choix que de subir leur sort si elles ne veulent pas perdre leur permis de séjour.

Le comité dénonce également la situation de certains requérants d'asile «contraints de vivre dans des bunkers nucléaires souterrains» pour une longue durée. Il souhaite aussi davantage d'informations sur le sort des enfants non-accompagnés.

Le taux élevé de suicides inquiète également les experts. Ils recommandent à la Suisse d'adopter un plan d'action national pour la prévention du suicide, et de prendre des mesures pour restreindre l'accès aux armes à feu.

Le comité recommande par ailleurs à la Suisse de prendre des mesures pour promouvoir la culture des Roms et «d'encourager les cantons à créer un nombre adéquat de sites à court terme et à long terme pour les caravanes des gens du voyage».

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.