Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Environnement, étrangers, droits des femmes Quelles sont les questions brûlantes dans les votations suisses?

Depuis 1848, les Suisses ont eu leur mot à dire au cours de plus de 600 votations fédérales. Quelles ont été récemment les questions les plus souvent posées?

La moitié des pays du monde connaissent une forme ou une autre de démocratie directe. Mais la Suisse est seule à en faire autant usage. Les Suisses se rendent aux urnes quatre fois par année pour voter à l’échelon fédéral – le plus souvent sur plusieurs sujets. swissinfo.ch a regardé tous les thèmes de votation depuis l’entrée en vigueur de la première Constitution fédérale de 1848.

Nous avons utilisé les données compilées par le Centre de recherche sur la démocratie directe d’Aarau (ZDALien externe), qui a recensé tous les votes au niveau fédéral en Suisse (plus de 600) avec des mots clé par thème. Chaque vote a porté sur un à trois thèmes. Le graphique ci-dessous montre la fréquence avec laquelle reviennent les principaux thèmes.

worldcloud

Grafik, welche die häufigsten Abstimmungs-Themen zeigt.

Si vous cherchez des informations plus détaillées sur le résultat de ces votes, ou sur la façon dont ces questions ont évolué, le graphique suivant offre une vue plus complète, en montrant les votes par thème, au fil du temps.

Ce graphique montre trois types de votes, qui font tous partie du système suisse de démocratie directe: référendums obligatoires, référendums facultatifs et initiatives populaires. Ces différents types de consultations populaires sont expliqués à la fin de cet article.

Généralement, les initiatives populaires sont refusées bien plus souvent que les référendums. Les citoyens rejettent environ neuf initiatives populaires sur dix, alors qu’ils acceptent plus de 70% des référendums obligatoires.

graphic

graphic

Il y a une part de subjectivité à définir le thème central d’un vote. Mais sur la base des données disponibles, on observe une hausse récente des initiatives populaires portant sur l’environnement, l’immigration et le statut des femmes. Nous savons aussi que depuis 1970, le nombre des initiatives populaires fédérales soumises au vote a augmenté.

La démocratie directe helvétique et ses trois types de votations

Référendum obligatoire (depuis 1848): toute modification, même minime, de la Constitution fédérale par le Parlement doit être soumise au vote du peuple. Il en va de même pour l’adhésion à des organisations supranationales et l’adoption de lois qui ont été déclarées urgentes.

Référendum facultatif (depuis 1874): les citoyens suisses peuvent aussi contester toute loi adoptée ou modifiée par le Parlement. Pour que la votation ait lieu, ceux qui la demandent doivent réunir 50'000 signatures de citoyens.

Initiative populaire (depuis 1891): les citoyens peuvent aussi proposer une modification de la Constitution en introduisant de nouvelles dispositions, ou en amendant ou supprimant des dispositions existantes. Pour cela, les initiants doivent réunir 100'000 signatures de citoyens habilités à voter.

Fin de l'infobox


(Traduction de l’anglais: Marc-André Miserez)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×