Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Forum Participez au débat!

(Keystone)

Aimeriez-vous avoir votre mot à dire au Parlement suisse comme conseiller national? «Génération Nomination» propose de nominer chaque année 50 conseillers nationaux par un tirage au sort parmi tous les citoyens. L’Organisation non gouvernementale prévoit de lancer une initiative populaire en ce sens.

Les personnes tirées au sort pourraient décider si elles souhaitent accepter ou non le mandat. Après une formation d’une année, elles exerceraient leur fonction de parlementaire à Berne pendant quatre ans. Elles gagneraient la même somme que les conseillers nationaux actuels (jusqu’à 130'000 francs par année, en incluant les dédommagements).

Un groupe tiré au sort représenterait mieux le peuple, argumente l’ONG. Aujourd’hui, le conseiller national type est un homme âgé d’environ 55 ans et qui est soit juriste, entrepreneur ou fonctionnaire, indique Charly Pache de «Génération Nomination», dans la «NZZ am Sonntag». L’ONG estime aussi que des personnes tirées au sort seraient moins faciles à corrompre et n’auraient pas seulement les prochaines élections en tête. 

«Une démocratie-tombola» à la place des élections? Le citoyen ordinaire est-il vraiment le politicien idéal? Faites-nous part de votre avis dans les commentaires ci-dessous. Les meilleures citations seront reprises pour la rédaction d’un article.    

swissinfo.ch

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.