Kosovo: Ambassade et Swisscoy

Au lendemain de l'inauguration de l'ambassade suisse à Pristina, la ministre suisse Micheline Calmy-Rey a rendu samedi visite aux troupes de la Swisscoy au Kosovo.

Ce contenu a été publié le 29 mars 2008 - 17:46

Vendredi, la cheffe du Département fédéral des affaires étrangères a insisté sur la nécessité de «construire des relations bilatérales pour aider à développer le Kosovo» lors de l'inauguration de l'ambassade.

Samedi, Micheline Calmy-Rey profité de sa présence au camp Casablanca à Suva Reka pour souligné l'importance de l'engagement militaire suisse au Kosovo: sans lui, les efforts de promotion de la paix et d'aide au développement seraient bien plus difficiles.

La ministre des affaires étrangères espère que la Suisse continuera à être présente militairement au Kosovo. Elle a rappelé que le gouvernement venait d'approuver la prolongation jusqu'à fin 2011 de l'engagement de la Swisscoy.

Micheline Calmy-Rey a par ailleurs rencontré le diplomate suisse Tim Guldimann, qui dirige au Kosovo une mission de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Elle termine son voyage officiel dans les Balkans dimanche en Macédoine.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article