Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'armée fait une place aux volontaires handicapés

La Cour européenne des droits de l’homme ayant jugé en 2009 que les hommes inaptes au service militaire doivent pouvoir servir plutôt que de payer une taxe, l'armée suisse doit chercher des tâches pour onze volontaires légèrement handicapés.

Tout a commencé avec un recours déposé à Strasbourg par un diabétique qui avait été jugé inapte, écarté de l'armée et contraint de payer la taxe d'exemption, alors qu’il était prêt à remplir ses obligations militaires.

En avril 2009, la Cour européenne des droits de l'homme a donné raison au plaignant, contraignant l’armée suisse à accueillir tout volontaire handicapé dans ses rangs et à lui confier des tâches.

Aujourd’hui, une cinquantaine de personnes au total se sont annoncées, selon Kurt Rieder, responsable des taxes militaires. Il confirmait des informations données vendredi par le Bund et le Tages-Anzeiger.

Les conditions à remplir pour être intégrés dans l’armée sont de présenter un degré d'invalidité inférieur à 40%, de ne pas mettre en danger sa propre vie ou celle d'autrui et que leur recours contre la taxe militaire soit encore pendant, souligne M. Rieder.

Sur la cinquantaine de demandes reçues, onze candidats remplissent actuellement ces conditions. Il reste donc à l'armée à leur chercher des tâches. Ils pourraient par exemple être employés comme assistants des personnes chargées de la formation supérieure des cadres de l'armée, mais aucune décision n'a encore été prise, a précisé Kurt Rieder. On ne sait pas non plus s'ils seront formés au maniement des armes.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse