Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'ASIN poursuit son combat anti-européen

A l'occasion de leur assemblée générale, les membres de l'Action pour une Suisse indépendante et neutre (ASIN) ont vertement critiqué l'attitude du gouvernement et du Parlement face l'Europe.

Deux jours avant la session spéciale du Conseil des Etats (Chambre haute du Parlement) sur la poursuite et l'extension de la libre circulation avec les pays de l'UE, Christoph Blocher a notamment fustigé le lien fait entre la reconduction de l'accord de libre circulation des personnes avec les anciens Etats de l'Union européenne (UE) et l'élargissement de la libre circulation à la Roumanie et la Bulgarie.

Selon l'ancien ministre non réélu, ce regroupement est une «saloperie» (Schweinerei) car la reconduction de l'accord de libre circulation n'est ainsi possible qu'avec l'ensemble de l'UE et pas avec seulement certains Etats membres. Si un référendum était lancé et aboutissait, le peuple ne devrait se prononcer qu'une fois.

Christophe Blocher s'en est aussi pris au mépris de la neutralité et à «l'internationalisme écervelé» qui sévit à Berne.

Les quelque 1000 membres de l'ASIN présents à Berne ont aussi adopté une résolution qui envisage deux initiatives populaires (ancrer la neutralité dans la Constitution et interdire les engagements de l'armée à l'étranger) et qui refuse l'ingérence extérieure dans le secteur fiscal helvétique.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×