Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La droite conservatrice progresse à Zoug

Surprise aux élections zougoises ce week-end: le sortant Patrick Cotti (Verts) a été évincé au profit du démocrate du centre Stephan Schleiss (UDC/droite conservatrice). Au Parlement aussi, l'UDC progresse de deux sièges et les Verts libéraux y font leur entrée.

L'UDC détient maintenant deux sièges au gouvernement cantonal (Conseil d'Etat), le Parti démocrate-chrétien (PDC/centre) deux (Peter Hegglin et Beat Villiger), le Parti libéral-radical (PLR/centre droit) deux (Matthias Michel et Joachim Eder) et les Verts un (Manuela Weichelt). Tous les sortants se représentaient et hormis Patrick Cotti, ils ont été réélus.

Pas moins de 21 candidats s'étaient lancés dans la course au Conseil d'Etat. Les socialistes tentaient de récupérer leur siège perdu en 2006 au profit des Verts. Ils n'y sont pas parvenus malgré une liste commune de la gauche zougoise.

L'UDC avait sorti la grosse artillerie. Le ministre en place Heinz Tännler était entouré de quatre autres prétendants, dont le nouvel élu Stephan Schleiss.

Au Parlement également, les Alternatifs/Verts sont les grands perdants. Quatre de leurs représentants doivent plier bagages au profit de l'UDC, qui gagne deux sièges, et des Verts libéraux, qui font leur entrée au Grand Conseil avec deux mandats.

Le PDC reste le parti le mieux représenté au législatif de 80 membres avec 23 sièges (inchangé), devant le PLR (20/inchangé), l'UDC (19/+2), les Alternatifs/Verts (8/-4), les socialistes (8/inchangé) et les Verts libéraux (2/+2).

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.