La violence faite aux civils inquiète M.Calmy-Rey

La ministre des Affaires étrangères Micheline Calmy-Rey a dressé un constat préoccupant sur la violence faite aux civils et le mépris à l'égard du droit international lors de la journée annuelle de l'aide humanitaire. Elle a invité la communauté internationale à réagir.

Ce contenu a été publié le 27 mars 2009 - 18:11

Près de 900 personnes ont participé vendredi à cette journée qui avait pour thème «Sauver des vies - soulager les souffrances». Les participants ont abordé les mesures de prévention et de secours mises en place par l'aide humanitaire de la Confédération.

Il a notamment été question du conflit armé de décembre dernier à Gaza et de la situation des réfugiés au Soudan. Ce qui s'est passé à Gaza, par exemple, montre que les belligérants ne se donnent plus toujours la peine de distinguer entre objectifs militaires et personnes ou objets civils, a déploré Micheline Calmy-Rey. Pour la ministre des Affaires étrangères, la communauté internationale doit renforcer son action.

Micheline Calmy-Rey a également évoqué les nouveaux défis qui attendent l'aide humanitaire. Les changements climatiques, les crises alimentaires et les pénuries d'eau qu'ils engendrent, ainsi que les catastrophes naturelles, pourraient causer de nouveaux conflits, a-t-elle souligné.

swissinfo et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article