Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le droit de vote virtuel pour les étrangers

Les migrants ont désormais la possibilité de participer de manière virtuelle aux scrutins populaires sur le plan fédéral. Développé par le Centre pour la démocratie directe d’Aarau et l’université de Neuchâtel, le site «baloti.ch» permet de s’informer sur les objets de votation et d’exprimer sa volonté politique en 11 langues.

L’urne électronique pour la votation du 26 septembre sur la révision de l’assurance-chômage est désormais ouverte, a communiqué mardi le centre pour la démocratie directe d’Aarau, un institut de recherche rattaché à l’université de Zurich. Le site «baloti.ch» permet de s’informer sur l’objet de la votation, de connaître les arguments des partisans et des opposants et de suivre le processus du vote. Le tout dans les onze langues les plus parlées en Suisse.

Pour voter, il suffit ensuite d’entrer son adresse e-mail et un mot de passe. «Grâce à ce vote électronique, les étrangers et les étrangères se voient offrir la possibilité d’exprimer leurs opinions politiques», explique Uwe Serdült, responsable de ce projet pilote. Au niveau national et dans la plupart des cantons, les étrangers ne possèdent en effet pas le droit de vote et n’ont pas la possibilité d’être élus.

«Baloti», qui veut dire votation ou élection en Esperanto, doit permettre d’accroître l’intérêt pour la politique suisse et de familiariser la population avec le système politique suisse, selon le communiqué de l’université de Zurich.

Les résultats de la votation virtuelle du 26 septembre 2010 seront rendus publics sur le site puis analysés par les chercheurs. «Cela devrait nous permettre d’en savoir un peu plus sur le positionnement politique et le comportement de vote des migrants», affirme Uwe Serdült.

Les chercheurs veulent notamment déterminer si le droit de vote accordé aux étrangers modifierait les rapports de majorité-minorité en Suisse. Mais ils partent plutôt de l'hypothèse que le comportement électoral des étrangers ne s'éloigne pas sensiblement de celui des Suisses.

swissinfo.ch


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×