Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le prochain avion de combat suisse sera européen

Boeing ne fera pas d'offre à la Suisse pour le remplacement des avions de combat Tiger. L'avionneur américain en a informé mercredi le centre d'acquisition de l'armée armasuisse.

Boeing n'a pas justifié sa décision, précise le porte-parole d'armasuisse. Le ministère de la Défense regrette ce choix, notamment au vu du fait que les 33 F/A-18 de Boeing en service à l'armée suisse ont fait leurs preuves.

Achetés par la Suisse dans les années 70, ces appareils doivent être remplacés d'ici 2015. En janvier, le ministère avait appelé Boeing, mais également le Français Dassault, le consortium européen EADS et le Suédois Gripen International à lui présenter des offres.

Après le renoncement de l'Américain, les trois Européens restent donc en lice. Boeing continuera en revanche à soutenir la Suisse dans l'exploitation et la modernisation de ses F/A-18. Ceci concerne notamment l'équipement supplémentaire et la mise à niveau des avions de combat prévus dans le programme d'armement 2008.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×