Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les Juifs de Suisse disent stop

La Fédération suisse des communautés israélites (FSCI) exige de l'organisation «Anti-Defamation League» qu'elle cesse sa campagne contre la Suisse par le biais d'annonces dans les journaux.

Dans une lettre adressée à l'organisation ADL basée aux USA, la FSCI et la Plateforme des Juifs libéraux de suisse (PJLS) se disent préoccupées par la tournure des événements.

Selon elles, un débat sur les relations des représentants du gouvernement suisse avec le régime iranien est justifié mais prononcer des accusations et condamnations comme le fait l'ADL est un mauvais signal.

La campagne de l'ADL qui accuse la Suisse de financer le terrorisme, donne de faux signaux et suscite un fort malaise dans la population. Les attaques contre la Suisse provoquent une animosité contre les organisations juives en général et empêchent un débat objectif.

Les organisations israélites suisses estiment que la campagne menée suite à la visite de la ministre suisse des Affaires étrangères Micheline Calmy-Rey en Iran est faite de provocations et qu'il faut y mettre fin.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×