Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les pro-européens suisses récompensent Dick Marty

Dick Marty, une voix forte au Conseil de l'Europe.

(Keystone Archive)

Le sénateur tessinois a reçu samedi le Prix Europe 2007 du nomes, le Nouveau mouvement européen suisse. Pour la première fois, ce sont les internautes qui ont choisi le lauréat.

Pour le nomes, Dick Marty, rapporteur spécial du Conseil de l'Europe sur les activités secrètes de la CIA «s'est engagé avec courage et conviction en faveur des valeurs européennes».

Le Prix Europe du nomes récompense une personne ou une institution suisse qui s'est particulièrement engagée en faveur du débat sur l'intégration européenne de la Suisse ou pour promouvoir les valeurs à la base de l'unification européenne.

Pour le mouvement, l'engagement de Dick Marty en tant que rapporteur pour le Conseil de l'Europe est un avertissement lancé aux gouvernements européens à ne pas sacrifier les principes fondamentaux de l'Europe sur l'autel de la lutte contre le terrorisme.

Le sénateur tessinois est donc promu champion de ces valeurs que sont la démocratie, l'Etat de droit et le respect des Droits de l'homme.

Plébiscité par les internautes

Le nomes a décerné le prix samedi lors de son assemblée générale à Berne. Pour la première fois, ce sont les internautes, et non un jury, qui ont désigné le lauréat.

Dick Marty a obtenu plus de 70% des votes exprimés sur Internet entre le 11 et le 25 avril. Il l'a emporté devant l'ancien ministre des Affaires étrangères puis de l'économie Joseph Deiss, l'écrivain Adolf Muschg et le Forum für Universität und Gesellschaft de l'Université de Berne.

Ce n'est pas la première fois que Dick Marty est distingué en lien avec l'affaire de la CIA et des transferts illégaux de prisonniers. La presse étrangère en Suisse l'a notamment désigné fin avril 'personnalité suisse la plus populaire'.

Adhérer pour avoir voix au chapitre

Malgré l'opposition d'une majorité de la population, le nomes reste convaincu du bien-fondé d'une adhésion de la Suisse à l'Union européenne (UE). Faute d'être membres à part entière, «nous avons des droits et des devoirs, mais pas de droit de vote», a rappelé sa présidente, la députée Christa Markwalder.

Or de plus en plus de décisions politiques importantes sont prises à Bruxelles. «Des thèmes comme le réchauffement climatique, le marché intérieur, l'approvisionnement en électricité et les migrations ne connaissent pas de frontière», a-t-elle souligné.

«Communauté de destin»

Ce samedi marquait également le 58e anniversaire de la création du Conseil de l'Europe, dont la Suisse est membre.

A cette occasion, la présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey a souligné, dans une allocution radio-télévisée, que la Suisse «partage avec l'Europe une communauté de vie et de destin».

«Le tiers des recettes de notre économie provient du grand marché européen, a-t-elle rappelé. Mais il y a plus. Si par exemple l'Europe échoue à stabiliser les Balkans, en particulier le Kosovo, aujourd'hui marqué par l'insécurité et la précarité, la Suisse en subira également les conséquences».

Avec l'UE, «nous sommes liés par des enjeux communs: nous voulons une Europe de la coopération politique et économique. Nous voulons une Europe de la paix. Nous voulons une Europe à la pointe de la lutte pour notre environnement, a encore dit la présidente. Car c'est au sein d'une telle Europe que la Suisse trouve son meilleur élan».

«Jamais encore, nos relations n'ont été aussi étroites et intenses avec autant de nos voisins européens. Notre politique est guidée par la solidarité. Nous assumons notre fardeau commun et contribuons à l'avenir de notre continent», a conclu Micheline Calmy-Rey.

Le 26 novembre, le peuple suisse a accepté que la Confédération verse un milliard de francs au titre de la cohésion aux dix nouveaux membres de l'UE. Les versements s'étaleront sur une dizaine d'années, à raison de quelque 100 millions par an.

swissinfo et les agences

En bref

Fondé le 5 mai 1949 à Londres, le Conseil de l'Europe est la plus ancienne organisation transnationale du continent. Il compte aujourd'hui 46 membres, dont la Turquie, la Russie et l'Ukraine, formant la «grande Europe». Son siège est à Strasbourg.

Le Conseil est un forum où se discutent les grandes questions de promotion de la démocratie, des Droits de l'homme ou de l'identité culturelle. Il peut aussi promouvoir la signature d'accords contraignants pour ses membres.

Le plus important est la Convention européenne des droits de l'homme, entrée en vigueur en 1953, que la Cour européenne de Strasbourg est chargée de faire respecter.

La Suisse est membre du Conseil de l'Europe depuis 1963.

Fin de l'infobox

Dick Marty

Né en 1945 à Sorengo, au Tessin, Dick Marty a obtenu son doctorat en droit après des études à Neuchâtel et à Fribourg-en-Brisgau (Allemagne)

De 1975 à 1989, il a été d'abord substitut, puis procureur du canton du Tessin.

Après avoir été durant six ans membre du gouvernement tessinois, il est depuis 1995 sénateur à la Chambre haute du parlement fédéral, élu sur les listes du Parti radical (droite).

Depuis 1999, il siège également à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, où il préside depuis deux ans la Commission des affaires juridiques et des droits humains.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×