Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les radicaux déclarent la guerre à la bureaucratie

Les délégués du Parti libéral-radical (PLR) ont approuvé samedi à l’unanimité le lancement de l’initiative «stop à la bureaucratie» visant à abattre les barrières administratives qui freinent la compétitivité de la Suisse. La récolte de signatures débutera cet automne.

Les coûts annuels liés à la réglementation en Suisse sont estimés à plus de 50 milliards de francs par l'Union suisse des arts et métiers. L'objectif du PLR est de réduire ces coûts de 20%. «Il existe aujourd'hui bien trop de lois et de règlementations et la situation empire chaque jour». Le PLR veut donc s'engager «pour un Etat svelte et proche des citoyens».

L'initiative demande d'inscrire dans la Constitution que «toute personnes a droit à des lois compréhensibles et à leur application simple, non bureaucratique et efficace» et «au traitement rapide, simple et non bureaucratique de ses affaires par les administrations et les tribunaux».

Le texte propose aussi un allégement de la procédure dans le chômage partiel et plus de flexibilité dans l'octroi des autorisations de travail temporaire le week-end ainsi que pour des spécialistes venus de l'étranger.

Réunis en assemblée extraordinaire à Unterägeri (Zoug), les délégués du PLR ont également soumis au petit jeu des questions les deux candidats officiels au Conseil fédéral, la Saint-Galloise Karin Keller-Sutter et le Bernois Johann Schneider-Ammann

S'exprimant sur cette élection du 22 septembre, le président du PLR a dénoncé «les tactiques des partis mesquines et les menaces» et qui «ne respectent pas les règles de la concordance et mettent cette dernière en péril». «Nous respecterons les règles tant que les autres les respectent aussi», a averti Fulvio Pelli.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×