Neuchâtel a son nouveau sénateur

Le libéral-radical (droite) Raphaël Comte a remporté dimanche à Neuchâtel l'élection complémentaire au Conseil des Etats (Chambre haute). Il reprend ainsi le siège vacant de Didier Burkhalter, élu en septembre au Gouvernement fédéral. Les viennent-ensuite de l'élection ont renoncé à participer à un éventuel second tour.

Avec 14'162 suffrages en sa faveur (36,5% des votes exprimés), Raphaël Comte a devancé la députée Francine John Calame (Verts), qui obtient 13'418 voix (34,7%). Le candidat de l'UDC (droite conservatrice), Pierre Hainard, est sorti troisième avec 8787 voix (22,7%).

A l'issue du dépouillement, les candidats des Verts et de l'UDC ont annoncé qu'ils renonçaient à participer à un éventuel second tour prévu le 7 février. Aucun candidat n'a obtenu la majorité absolue. La participation au scrutin a été faible (30%), comme c'est généralement le cas lors d'une élection complémentaire.

Raphaël Comte sera déclaré élu officiellement mardi à midi, à l'échéance du délai de dépôt des listes pour le second tour. Agé de 31 ans, le successeur de Didier Burkhalter à Berne a été un des artisans de la fusion des partis libéral et radical neuchâtelois, intervenue en juin 2008.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article